Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Du stand-up chaque week-end à Marseille avec le Garage Comedy Club

  • Sorties
  • 15/09/2021 à 12h30
  • 03:28
Photo: Facebook Garage Comey

1/1

Photo: Facebook Garage Comey

C. AMOUROUX C. AMOUROUX
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Après Marseille capitale du rap, bientôt Marseille capitale de l'humour ? Le défi est lancé par de jeunes humoristes réunis en collectif. Vendredi, ils ouvrent les portes d'un lieu 100% dédié au stand-up près du Cours Julien.

Le rendez-vous est donné tous les week-ends 15 rue des Trois Frères Barthélémy (13005). Le public est attendu mais aussi les talents qui souhaitent monter sur scène. Pour parler de ce nouveau lieu dédié à l'humour nous avons rencontré deux jeunes humoristes, porteurs du projet, Sébastien et Quentin.

Comment a débuté l'aventure ?

Sébastien : Il y a un peu plus de 2 ans et demi, on a commencé à organiser des spectacles de stand-up. On faisait ça à la Belle de Mai et dans d'autres lieux du Sud de la France... et on a très vite été complet. Donc on a eu l'idée d'avoir notre propre lieu parce qu'on veut jouer le plus souvent possible.

Retaper un local ça a été un vrai défi...

Quentin : il y a eu 8 mois de travaux... à la base on avait prévu un mois. On s'est un peu raté dans les chiffres (rires). On est pas expert du BTP et on a tout fait nous. Plus on cassait, plus on découvrait des cache-misères donc on a dû tout refaire de A à Z.

Sébastien : Pleins de gens sont venus nous aider, c'est ce côté famille qui nous représente aussi. On avait fait une campagne de financement participatif avec plus de 400 donateurs et 20 000 euros, ce qui montre qu'il y a un vrai engouement.

Ça n'existe pas à Marseille un lieu fixe pour faire du stand-up?

Sébastien : Il y a des lieux qui produisent du stand-up comme des cafés-théâtres. Un lieu pour faire que du Comedy Club, non... Ici, les gens viennent uniquement pour ça.

C'est très Parisien comme idée sortie... A Marseille on est pas trop capitale de l'humour

Sébastien : C'est d'abord très américain (…) C'est vrai qu'entant qu'humoristes, on entend souvent qu'il faut aller à Paris. Nous on est resté à Marseille. On est marseillais et on a à cœur que la ville puisse rayonner, parce qu'il y a vraiment une touche marseillaise dans le stand-up... Et au delà de ça, les artistes parisiens quand ils viennent jouer avec nous, ils sont très agréablement surpris par l'ambiance d'ici.

C'est différent ?

Apparemment le public est beaucoup plus chaud qu'à Paris. C'est pour ça qu'on est persuadé que, comme le rap marseillais, il y a quelque chose à faire avec le stand-up. On espère aussi que ça donnera envie à des jeunes artistes du coin, pour qu'ils viennent se produire ici.

Quentin : c'est aussi pour ça qu'on lance une web tv en parallèle. L'idée c'est de filmer et diffuser les artistes (…) il n'y a pas trop de contenu numérique, de vidéos de stand-up en ligne alors que c'est le lieu où souvent les gens découvrent pour la première fois les humoristes. La web TV a vocation à devenir une chaîne de référence, on a d'ailleurs gagné un concours de start-up (la French Tech) qui nous a offert une bourse pour pouvoir développer ce projet au niveau national.

Qui sont les personnes qui vont se produire au Garage Comedy Club ?

Sébastien : Il y a les membres de notre collectif composé d'une cinquantaine d'humoristes mais on est ouvert aux autres. C'est vraiment une vocation d'ouvrir la scène marseillaise, il y a plein de talents et on veut leur offrir cette visibilité

Quentin : on reçoit des demandes de toute la France...

Quand peut-on venir voir un spectacle ?

Sébastien : Pour l'instant vendredi et samedi, le premier week-end (17-18 septembre) est complet. L'objectif à très court terme c'est d'avoir cinq soirées de stand-up par semaine. Le public marseillais doit comprendre qu'il peut venir voir ici des spectacles de manière très régulière, on veut les acculturer à cet art. A Paris, les gens ont l'habitude, ils ont la démarche alors qu’aujourd’hui à Marseille ce n'est pas le cas.

Quentin : il faut s'inscrire et les spectacles sont gratuits, on prône l'accès à la culture pour tous. Les artistes sont payés au chapeau, le public est libre de donner en fonction de son jugement.

 

Réservations en ligne et plus d'informations sur le Facebook "Garage Comedy".