Temps forts

Istres. Les Oursinades des Heures Claires résistent à la grisaille !

  • Sorties
  • 10/03/2018 à 16h25
  • 01:32
Toutes les tables se sont remplies, et le soleil a même fini par venir.

1/1

Toutes les tables se sont remplies, et le soleil a même fini par venir.

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Malgré le temps maussade les amateurs d'oursins et de coquillages se sont déplacés en nombre sur le port des Heures Claires, et ils ont bien eu raison, car les bons produits comme l'ambiance conviviale leur ont permis de se réchauffer.

 Alors ? Ils sont comment cette année ?
 L'interview de Julien Ribeiro, pêcheur d'oursins à Port-Saint-Louis du Rhône.
Soleil ou pas, le goût des oursins reste le même, et à Istres ce midi il était fort apprécié. "Toujours très bons, il faut aimer le côté iodé, mais quand c'est le cas on en reprend tous les ans", explique Philippe. "C'est la première fois qu'on vient les manger en famille aux Heures Claires et il y a une bonne ambiance, de la bonne musique, c'est très agréable". Parmi les dizaines de personnes qui se sont attablées pour les déguster ce midi, Francis -qui n'est plus tout jeune- y gouttait pour la première fois. "C'est agréable à manger, un peu salé, mais c'est bien", confie-t-il. "On m'a dit qu'il fallait essayer les oursinades, alors j'essaie, les huîtres aussi étaient très bonnes". De bons souvenirs qu'il ramènera chez lui, dans la région de Strasbourg, et qui donneront peut-être à ses amis la bonne idée de venir en vacances du côté d'Istres... Que l'on aime les oursins ou pas d'ailleurs, à l'image du petit Noah, qui apprécie surtout l'atmosphère festive, et préfèrera manger une bonne assiette de frites. Mais il y a aussi de la charcuterie, du fromage, des crêpes, des gaufres, et même des beignets d'oignons... Bref, de quoi satisfaire l’appétit des gourmets en tous genres.

Les oursinades se poursuivent demain sur le port des Heures Claires à Istres, de 10h à 17h. 

En vidéos, regardez ce qu'ont pensé les participants de ces oursinades des Heures Claires, ainsi que l'interview de Julien Ribeiro, pêcheur d'oursins basé à Port-Saint-Louis du Rhône.