Temps forts

Istres : une balade poétique - et nature - en plein tissu urbain

  • Sorties
  • 08/11/2019 à 15h24
  • 04:42
Istres : une balade poétique - et nature - en plein tissu urbain

1/1

Istres : une balade poétique - et nature - en plein tissu urbain

M. Montagne M. Montagne
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Un petit voyage mais une grande évasion ; l'exploration merveilleuse d'un décor a priori ordinaire ; la découverte de trésors non pas cachés mais si évidents qu'on ne les remarque plus, c'est ce que vous propose le "Bureau des guides - GR 2013" ce dimanche à Istres

 Istres : une balade poétique et nature en plein tissu urbain
 Un petit nid douillet aux Quatre Vents
 Le pont de rêve et le central parc

Le GR 2013, c'est ce sentier de grande randonnée de 365 km qui sillonne le territoire métropolitain et dont une grande partie enlace l'étang de Berre (l'autre boucle embrassant la chaîne de l’Étoile-Garlaban). Il a été conçu par des ''artistes-marcheurs'' en collaboration avec les services des 38 communes traversées et du département.
Sa particularité ? Mélanger de magnifiques coins de nature et d'étonnants décors urbains ou périurbains : usines, zones agricoles, friches, habitations, souvent enchevêtrés dans des périmètres réduits, ce qui a l'art de provoquer, sur quelques centaines de mètres seulement,  des contrastes imprévisibles et insolites, et d'accoucher plus d'une fois de moments de pure poésie. De quoi surprendre le plus blasé des randonneurs.
 
Mais ces balades ne se résument pas au seul étonnement du regard, le Bureau des guides se mobilise pour traduire ces points de vue en perspectives, tant historiques, géographiques, urbanistiques, géologiques que culturelles.
C'est ainsi que cette association de passionnés aux connaissances passionnantes vous invite ce dimanche 10 novembre à emprunter une infime partie de ce parcours - 12 kilomètres - au cœur de la ville d'Istres.
 
Pour vous mener sur ces chemins de traverse : Nicolas Memain, personnage ô combien difficile à définir tant il cumule les talents, on se contentera de préciser que fantasque urbaniste, le plus souvent revêtu de son habituel costume de cantonnier, n'est rien moins que l'auteur du tracé de ce GR 2013 qu'il connait de la pointe des orteils.
Quand il vous décrit un coin de nature en apparence anodin, le "guide Memain" le transmute quasiment en patrimoine de l'humanité, une banale habitation devient peu à peu un modèle d'architecture, sans compter les anecdotes qui pleuvent comme à l'occasion d'un épisode cévenol.
Il vous fait redécouvrir ce que nos regards, rendus myopes par les smartphones et autres tablettes, ne voient plus et qui est pourtant là, sous nos yeux. Et parvient à rendre exceptionnel le décor quotidien d'une ville.
C'est ainsi qu'il peut comparer, sans ambages, Istres à New-York sans se soucier de la distance ou de l'échelle. L'homme est un puit de sciences dans lequel on ne se noie jamais et un érudit qui, n'ayez crainte, est capable de rendre son imposant savoir accessible à un enfant. Et, plus fort encore, à un adulte même ! Si si...
Et pour cause, la truculence de ses propos se conjugue à merveille avec le sérieux de ses explications. Vous emmagasinerez ainsi maintes informations… dans un grand éclat de rire et sans voir filer, ni le temps, ni les kilomètres. 
Pour preuve, l'auteur de ces lignes, qui l'a accompagné pour défricher un modeste pan de son parcours, a à peine remarqué, durant les trois heures passées en sa compagnie... qu'il pleuvait. (à constater sur les vidéos)
Une balade qui offre aux Istréens en particulier l'occasion de véritablement (re)découvrir leur ville. Et pour les autres, de faire un voyage exotique à peu de frais. Et avec une empreinte carbone réduite au minimum.
Bref, laissez-vous guider... les yeux ouverts.


En vidéo, la philosophie de cette randonnée et le choix de la ville d'Istres, puis la découverte d'un petit nid douillet aux Quatre Vents et enfin, un passage par un pont de rêve; direction le central parc

 

 

INFOS PRATIQUES :

Pour participer à la randonnée métropolitaine "Istres les doigts verts"

Rendez vous à 10h45 devant l'office de tourisme d'Istres, 30 allées Jean Jaurès. Retour au même endroit aux alentours de 16:30 (et à Marseille 1 à 2 heures plus tard)

Pour s'y rendre depuis la gare Saint-Charles de Marseille :
la proposition est calée sur le TER de la Côte Bleue départ 9h06
arrivée à la gare d'Istres à 10h24 (attention ! Ne pas descendre pas à la gare de Rassuen). De la gare, descendre tout droit 700m l'avenue Aristide Briand, la rue du Clos.
Au cas où ce TER serait supprimé, prendre Le Car ligne 34 départ à 8:45 ou 9:45 pour une arrivée à Martigues Place des Aires à 9:32 puis le bus Ulysse ligne 25 à 9:55 pour une arrivée à Istres Gare Routière à 10:20.

Prévoir une bouteille d’eau, un pique-nique, des chaussures et vêtements adaptés (selon la météo, possibilité de petite restauration burgers au kiosque snack du parc des Salles / Marcel Guelfucci)

Inscriptions : 5 euros

Cette promenade s’inscrit dans le programme européen Nature 4 City Life porté par la Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur qui veut favoriser une meilleure intégration de la nature au sein du projet urbain dans un contexte de changement climatique, en partenariat avec la Métropole.

(images, montage et interview : Michel Montagne / Maritima Médias)