Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Quand le groupe Queen ressuscite sur la scène du Pasino d'Aix-en-Provence

  • Sorties
  • 15/10/2015 à 06h00
  • 03:28
One night of Queen 2015 Pasino Aix

1/11

One night of Queen 2015 Pasino Aix

One night of Queen 2015 Pasino Aix

2/11

One night of Queen 2015 Pasino Aix

One night of Queen 2015 Pasino Aix

3/11

One night of Queen 2015 Pasino Aix

One night of Queen 2015 Pasino Aix

4/11

One night of Queen 2015 Pasino Aix

One night of Queen 2015 Pasino Aix

5/11

One night of Queen 2015 Pasino Aix

One night of Queen 2015 Pasino Aix

6/11

One night of Queen 2015 Pasino Aix

One night of Queen 2015 Pasino Aix

7/11

One night of Queen 2015 Pasino Aix

One night of Queen 2015 Pasino Aix

8/11

One night of Queen 2015 Pasino Aix

One night of Queen 2015 Pasino Aix

9/11

One night of Queen 2015 Pasino Aix

One night of Queen 2015 Pasino Aix

10/11

One night of Queen 2015 Pasino Aix

One night of Queen 2015 Pasino Aix

11/11

One night of Queen 2015 Pasino Aix

D. Moisson D. Moisson
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Un groupe légendaire pour une soirée mémorable : c'était le rendez-vous proposé par Gary Mullen & the Works au Pasino d'Aix-en-Provence pour faire revivre la force musicale de Queen. Un show époustouflant.

De Freddie Mercury à Gary Mullen.

Aujourd'hui encore, personne n'a oublié « Queen » et son charismatique leader, Freddie Mercury.

Plus de 40 ans après des débuts prometteurs, il reste le groupe britannique au plus grand succès commercial, dépassant les 300 millions d'albums vendus dans le monde.
Suite au décès du chanteur en 1991, le groupe a décidé d'un commun accord, de laisser Queen en sommeil avec pour héritage musical, une multitude de tubes.
En 2000, Gary Mullen participe à une télé réalité anglaise qui a pour but de découvrir la meilleure incarnation de Freddie Mercury.
Avec un record de votes jamais enregistrés jusqu'à ce jour, Gary Mullen remporte le concours et se lance avec « The works » sur la résurrection scénique et vocale du groupe de rock disparu. Comme une consécration n'arrive jamais seule, Brian May en personne (NDLR : guitariste inoubliable du groupe original) certifie que Gary Mullen est une véritable incarnation de feu, Freddie Mercury.
Depuis, Gary Mullen et sa bande " The Works " arpentent le monde entier pour faire revivre et partager l'univers du groupe de rock légendaire.

De « One vision » à «  We are the Champions ».

Queen n'est plus depuis plus de 20 ans et pourtant, le public est bien présent.

On peut remarquer ce soir qu'il est composé d'autant d'hommes que de femmes âgés de 20 à 60 ans.Il faut dire que certains titres du groupe sont devenus de véritables hits intemporels et multi-générationnels : on pense sans hésiter à «  We will rock you » ou encore « we are the champions », 2 tubes qui datent pourtant de 1977et 1978 !Il est 20h45 lorsque la scène s’éveille avec les premières notes de « One vision ».
Les musiciens sont prêts, le rock résonne mais le show ne démarre réellement qu'à l'apparition de Freddie Mercury... ou plutôt de Gary Mullen, véritable incarnation du chanteur disparu : même prestance, même démarche, même rythme, même moustache et surtout : quelle voix !
Vêtu d'une veste de cuir jaune, d'un pantalon moulant et d'un débardeur, l'artiste va, avec un aisance déconcertante, nous replonger dans la années « Queen ».
Le public est subjugué mais encore timide.
Avec des hits comme « Kind of magic », « Another one bites the dust » et «  I want to break free », impossible de résister. La foule se lève pour acclamer l'artiste.
Ce dernier insiste avec un humour bien anglais : « vous n'assistez pas à un ballet mais à du rock ! Bougez vos fesses, levez vous et dansez ! ».
L'ambiance est connectée au passé, notre Gary/Freddie revient, torse nu avec des déhanchés incontrôlables pour un clin d’œil à un certain Elvis Presley.
Le temps défile... après une courte pause, le show reprend avec « I want it all » et «  Somebody to love ». Le public chante, lève les bras, applaudit chaleureusement lorsqu'une vague d'émotion déferle dés le premières secondes de « Bohemian rhapsody ».
Des frissons de plaisirs envahissent les spectateurs pour ne plus les lâcher.
Le concert se clôture par un final en apothéose composé de « Radio gaga », « We will rock you » et « We are the champions ».
Freddie Mercury a laissé des millions de fans orphelins, Gary Mullen a su lui redonner vie sur scène avec une voix quasi-identique et un show bluffant.
Bravo.

A voir : les réactions du public !

L'info en plus :

En coulisse Gary Mullen nous exprime son admiration pour celui qu'il incarne en live depuis tant d'années car plus jeune, il en était également fan. Il n'oublie pas de remercier le public français qu'il trouve très chaleureux et festif.
Toute l'actu de Gary Mullen & the Works sur le site officiel.

La programmation de Sud Concert et du Pasino d'Aix-en Provence pour vos sorties dans la région.

(© Davy Moisson – Maritima Médias)