Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Plus de 1000 kilomètres en vélo contre le cancer du sein

Les cyclistes de Cyclosein sur la route en direction de Paris

1/1

Les cyclistes de Cyclosein sur la route en direction de Paris

D. Cismondo D. Cismondo
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Partis le 10 septembre de Saint-Mitre, les cyclistes de l'association "Cyclosein" sont arrivés ce week-end à Paris. Cet après midi ils ont été reçus au Ministère de la Santé.

La dizaine de membres de l'association "Cyclosein" est partie le 10 septembre dernier de Saint-Mitre les-Remparts. Pour l'occasion de nombreux cyclistes venus de Istres, Martigues et Port-de-Bouc les avaient accompagnés sur les premiers kilomètres. Un voyage préparé depuis plusieurs mois avec un objectif : sensibiliser la population et les pouvoirs publics sur les liens existants entre travail de nuit et cancer du sein. Le dérèglement de l'horloge biologique provoque en effet des perturbations hormonales favorisant ce type de cancer.

Au total, les cyclistes ont parcouru près de 1100 kilomètres entre Saint-Mitre et Paris. "A chaque fois, l’accueil de la population a été formidable", raconte Sylvie Pioli la présidente de l'association: "Dans certaines villes, on nous a mis à disposition des salles pour organiser des réunions de sensibilisation, dans d'autres villes des hôtels ou des gîtes nous ont accueillis gratuitement. Nous avons même eu droit à des pommes de terre aux lards apportées par des habitants."

Les cyclistes sont arrivés ce week-end dans la capitale. Ils ont été reçus aujourd'hui par un représentant du Ministre de la Santé. Sylvie Pioli raconte : "La rencontre s'est très bien passée, le représentant du ministère nous a écoutés, il a pris beaucoup de notes. Nous avons insisté pour que le travail de nuit comme facteur de risque du cancer du sein soit mieux pris en compte. Ce qui permettrait d’améliorer la prévention. Nous avons également demandé que des études soient organisées pour les infirmières ou encore les hôtesses."

En audio: les explications de Sylvie Pioli, la présidente de "Cyclosein" à sa sortie du ministère de la santé