Temps forts

Une petite passerelle pour l'Homme, un grand symbole pour Port-Saint-Louis

La passerelle des Allemands était inaugurée ce samedi à Port-Saint-Louis.

1/1

La passerelle des Allemands était inaugurée ce samedi à Port-Saint-Louis.

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Détériorée par le temps et devenue impraticable, la passerelle des Allemands a été refaite à neuf. Elle permettra aux promeneurs et vacanciers d’accéder de nouveau à la plage Napoléon depuis les marais du They de Roustant.

 L'interview de Martial Alavarez, maire de Port-Saint-Louis du Rhône.
 L'interview de Régis Vianet, directeur du Parc Régional de Camargue.
Vu comme ça, c'est sur, difficile d’appréhender la portée de l'ouvrage. D'aucun le désignerait comme un petit pont de bois qui relie le marais à la plage sur une dizaine de mètres... Mais ce serait le sous-estimer grandement ! "Cet aménagement parait anecdotique, mais en vérité il représente la volonté de la Métropole qui se construit autour de nous de s’inquiéter du devenir de chacun", explique Martial Alvarez, le maire de Port-Saint-Louis du Rhône. Un symbole politique donc, mais pas que. Car comme son nom l'indique, la passerelle des Allemands doit son existence à la guerre de 1939-1945 et revêt donc une dimension historique. "L'armée allemande craignait un débarquement sur la plage", précise Régis Vianet, directeur du Parc Régional de Camargue. "Elle avait donc édifié toute une ligne de défenses sur le bord de mer, et construit cette passerelle pour y accéder depuis les marais". Suffisamment large pour permettre la circulation d'engins jusqu'à la plage Napoléon, elle fera désormais le bonheur des cavaliers, qui pourront y galoper les sabots au sec.

En vidéo, regardez les interviews du maire de Port-Saint-Louis du Rhône Martial Alvarez, et de Régis Vianet, directeur du Parc Régional de Camargue. (Images de Marion Piscione)