Temps forts

Des feux de palettes et des tonnes de patates bloquent Port Saint Louis

Plusieurs dizaines de tonnes de pommes de terres sont au sol autour du rond-point des Bannes

1/3

Plusieurs dizaines de tonnes de pommes de terres sont au sol autour du rond-point des Bannes

Plusieurs dizaines de tonnes de pommes de terres sont au sol autour du rond-point des Bannes

2/3

Plusieurs dizaines de tonnes de pommes de terres sont au sol autour du rond-point des Bannes

Plusieurs dizaines de tonnes de pommes de terres sont au sol autour du rond-point des Bannes

3/3

Plusieurs dizaines de tonnes de pommes de terres sont au sol autour du rond-point des Bannes

H. Rico H. Rico
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

La police Nationale bloquent l'accès à Port Saint Louis et aux entreprises de la ZIP à partir du rond-point de la Fossette. Des agriculteurs manifestent au rond-point des bannes pour demander au gouvernement de mener une autre politique.

 Serge Mistral le secrétaire de la FDSEA interviéwé ce matin à 6H00 sur le barrage
Les agriculteurs sont calmes mais déterminés. ''Nous pouvons tenir'' plusieurs jours explique un maraicher. Autour de lui des éleveurs de moutons, de vaches et des riziculteurs qui demandent une autre politique nationale de l'agriculture.

Depuis le milieu de la nuit les palettes brûlent sur ce rond-point des Bannes ou quelques dizaines de camions et de tracteurs sont rassemblés. '' on est plus nombreux de l'autre coté avec près de 200 engins'' explique un éleveur.

Sur le rond-point de la Fossette tout proche, plusieurs dizaines de voitures de salariés des entreprises de la ZIP sont sur les bas-cotés. Des employés qui se demandent quelle attitude adopter quand la police leur explique que l'accès à leur usine est bloqué.

Regardez la vidéo: Serge Mistral est le secrétaire de la FDSEA. Ce maraicher est venu  Saint Rémy de Provence pour manifester aux Bannes.


images Hervé Rico, Maritima Médias