Temps forts

Port-de-Bouc, les rues de l'Histoire

Port-de-Bouc, les rues de l'Histoire

1/1

Port-de-Bouc, les rues de l'Histoire

U. Téchené U. Téchené
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

A Port-de-Bouc ont été inaugurées dans le nouveau quartier des Résidences de la Paix quatre rues dont les noms touchent les cœurs des habitants. Quand la petite histoire complète la grande Histoire.

 Patricia Fernandez-Pédinielli au micro d'Ulrich Téchené
 Odette Caparros au micro d'Ulrich Téchené
 Colette Saborit au micro d'Ulrich Téchené
Le quartier des Résidences de la Paix regroupe environ 130 logements, soit environ 80 lots en accession à la propriété et une cinquantaine d'appartements pour de la location (non sociale). L'ensemble est situé à l'est du stade de l'Unia sur les hauts de Port-de-Bouc.

Le quartier, encore en construction pour partie, plonge tout de suite ses racines dans l'histoire de la ville puisque quatre de ses rues se sont vues attribuer les noms de résistants port-de-boucains. Joseph Brando (1912-1992), François Caparros (1919-1995), Albert Doménech (1916-2009) et Armand Guigue (1908-2010) se sont illustrés dans la résistance lors de la seconde guerre mondiale. Actes de sabotages sur les quais, distributions de tracts, formation au maniement des armes, intégration de maquis, organisations de résistances diverses, certains comme Doménech et Guigue ont été déportés dans les camps de concentration de Dachau et Buchenwald tandis que Caparros et Guigue ont pu rentrer dans la clandestinité pour éviter l'arrestation. Tous les quatre rentreront après la guerre pour une vie de militants politiques et/ou syndicaux dans leur ville de Port-de-Bouc.

Les plaques des rues ont été inaugurées en présence des familles samedi dernier. Elles retracent en trois paragraphes la vie de ces héros locaux car, comme le souligne emprunte d'émotion Odette, veuve de François Caparros : « il est indispensable que tout le monde connaisse la petite Histoire, pas seulement la Grande Histoire ».

En vidéo Odette Caparros (veuve de François Caparros), Colette Saborit (fille de Joseph Brando) et Patricia Fernandez-Pédinielli maire de Port-de-Bouc.