Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Eaux de Marseille : immersion dans la vigie technologique

La vigie technologique de l'eau.

1/1

La vigie technologique de l'eau.

R. Reponty R. Reponty
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Pour boire, pour nous laver... nous ouvrons tous plusieurs fois par jour des robinets. Mais comment cette précieuse eau potable arrive-t-elle jusqu'à nous ? Qui la guide et gère les réseaux qui la transporte ?

 Visite guidée du centre de télégestion de la SEM.

Pénétrer dans le centre de télégestion de la Société des Eaux de Marseille est un privilège. Le lieu est gardé secret et hautement sécurisé. Installés à un pupitre géant en arc de cercle, deux opérateurs s'affairent devant de multiples écrans, un peu comme pour le lancement d'une fusée dans l'espace. « C'est à partir de cette vigie que nous surveillons 24 heures sur 24 l'ensemble de ce qui se passe sur les réseaux d'eau potable de la Société des Eaux de Marseille», explique Lionel Ercolei, le directeur de l'Innovation du Groupe Eaux de Marseille.

Des alpes jusqu'à votre salle de bain

Forte de 70 ans d'expérience et de ses 2050 collaborateurs, la SEM assure la distribution d'eau potable et la dépollution des eaux usées pour 1,4 millions d'habitants en Provence. Depuis l'antiquité Marseille a toujours été confrontée aux difficultés de l’approvisionnement en eau. Un territoire aride et le climat méditerranéen lui ont fait connaître des situations alternatives d’excédent et de pénurie. Au 19e siècle la ville de Marseille construit un canal de près de 100 kilomètres amenant les eaux de la Durance, venues des alpes et de ses glaciers jusqu'au palais Longchamp, un magnifique château d'eau.
Les habitants disposent depuis d’une eau abondante et de grande qualité gérée aujourd'hui, notamment, par 280 000 compteurs d'eau connectés grâce à la technologie numérique. Toutes les informations de ces compteurs mais aussi des toutes les installations acheminant l'eau des alpes depuis la Durance via le canal de Marseille jusque chez les clients, qu'ils soient des collectivités, des entreprises ou des particuliers, sont centralisées et gérées dans la véritable tour de contrôle de l'eau potable qu'est le centre de télégestion de la SEM.

Une gestion de l'eau digitalisée

« Si depuis cet ordinateur je viens cliquer sur cette vanne (stylisée schématiquement à l'écran, NDLR) je peux autoriser l'ouverture de la vanne jusqu'à une certaine hauteur, poursuit Lionel Ercolei, cette vanne se situe à 80 kilomètres d'ici donc l'engagement et la responsabilité des gens qui travaillent dans ce centre de télégestion est très importante ». En brandissant dans la main un petit tube métallique, Lionel Ercolei renchérit : « L'innovation chez nous n'est pas que digitale elle est aussi acoustique ! Nous utilisons par exemple ces corrélateurs prélocalisateurs de fuite. C'est un nom un peu compliqué mais ce sont en fait des outils que l'on vient poser sur les canalisations et qui vont écouter le bruit du passage de l'eau. Grâce à eux nous sommes en mesure de localiser une fuite au mètre près. »

Des économies pour l'écologie

Sur la multitude d'écrans de toutes tailles qu'ils ont devant les yeux, les opérateurs peuvent visualiser autant de listes d'alertes, que des schémas complexes d'installations, des plans de ville avec les réseaux , ou encore des sites réels grâce à des caméras de surveillance. « Ce centre de télégestion condense les 70 ans d'expérience de gestion de l'eau en Provence comme notre capacité et notre volonté stratégique d'innovation qui fait partie de notre ADN, ajoute Marie-France Barbier, la directrice de la Société Eau de Marseille Métropole. Cela permet d'avoir ici un concentré quasi unique de tous les outils que l'on peut proposer toujours au bénéfice du client et de l'environnement. »

Grâce à cette ultra performance dans la gestion de l'eau, 12 millions de mètres cubes d'eau ont déjà été économisés en cinq ans. L'équivalent de 4000 piscines olympiques de cette précieuse eau des alpes acheminée jusqu'à la métropole marseillaise par la Durance et le canal de Marseille.

En vidéo : la visite du centre de télégestion de la Société des Eaux de Marseille comme si vous y étiez.

(Interviews, images et montage : Rémy Reponty pour Maritima médias.)