Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

LyondellBasell - Berre. La raffinerie ferme, la chimie garantie pour 6 ans

Le site de Berre était à l'arrêt depuis 2011.

1/1

Le site de Berre était à l'arrêt depuis 2011.

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Maritima Radio l'annonçait la semaine dernière : la raffinerie de Berre va définitivement fermer ses portes. Une mauvaise nouvelle contrastée par l'avenir du pôle pétrochimique, qui se voit doté de 200 millions d'euros d'investissements sur 6 ans.

 L'interview de Nicolas Isnard président de l'agglopole
 L'interview de Serge Andréoni, maire de Berre l'Étang.
Jérôme Mauvigney, directeur général du pôle pétrochimique de Berre chez LyondellBasell, présentait hier soir les perspectives du site lors du conseil communautaire d'Agglopôle Provence qui se tenait à Rognac. "Elles sont plutôt intéressantes", déclare Nicolas Isnard, le président de l'Agglopôle. "Il y a d'une part l'assurance de la pérennité du site, la volonté de le revitaliser avec 200 millions d'euros d'investissements sur 6 ans, et l’installation de nouvelles entreprises, ce qui représente 100 emplois au minimum". Autre engagement issu des accords négociés entre la direction et les syndicats : la dépollution du site. Les travaux de démantèlement des unités et de nettoiement vont commencer, ils dureraient jusqu'en 2018. "La revitalisation est très importante à nos yeux", explique Serge Andréoni, le maire de Berre l'Étang. "Mais surtout la réindustrialisation, avec ces 100 emplois de prévus in situ, mais pas que, les sous-traitants pourront ensuite recruter et créer d'autres emplois pour nos salariés".

En vidéos, regardez les interviews de Nicolas Isnard président de l'Agglopôle, et de Serge Andréoni, maire de Berre l'Étang. 
(Images de Daniel Cismondo)