Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Des projets d'agrandissements pour les sauveteurs en mer de Martigues

Des projets d'agrandissements pour les sauveteurs en mer de Martigues

1/1

Des projets d'agrandissements pour les sauveteurs en mer de Martigues

G. Saucerotte G. Saucerotte
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

C'est à l'occasion de la venue du président national de la SNSM que le projet a été évoqué. Une visite exceptionnelle qui a attiré de nombreux bénévoles.

 Emmanuel de Oliveira, président national de la SNSM
 Daniel Lourenco, président de la station de Martigues

"Je veux rencontrer les stations. Bien souvent, la vérité n'est que sur le terrain." Pour Emmanuel de Oliveira, président national de la SNSM il était primordial de se rendre dans les différentes stations françaises. Après une escale à Port-Saint-Louis-du-Rhône, c'est à Martigues qu'il est arrivé. "La station de Sainte-Anne est stratégique, explique-t-il. L'année dernière beaucoup de vie ont été sauvées." En effet, avec près de 40 interventions, l'année 2020 aura été marquante pour les sauveteurs martégaux en dépit de la situation sanitaire exceptionnelle. Et cette année, elle démarre sur les chapeaux de roues. "Depuis janvier nous sommes sortis 8 fois, explique Daniel Lourenco, président de la station martégale. Essentiellement pour rechercher des personnes.

De nouveaux locaux

La visite du président a aussi été l'occasion d'évoquer les projets. Parmi lesquels l'agrandissement futur de la station. Rappelons que la SNSM avait déjà déménagé il y a un an. Elle pourrait d'ici deux, trois ans, déménager de nouveaux dans des locaux neufs cette fois, qui devraient voir le jour sur l'actuel parking du quai Sainte-Anne. 

Appel aux dons et au bénévolat

Malgré cette bonne nouvelle, c'est la question des finances qui a été particulièrement évoquée. Une année très difficile pour la SNSM qui vit essentiellement grâce aux dons. "Nous avons dû annuler toutes les manifestations, explique Daniel Lourenco. Or, on sait très bien que les dons se font quand on rencontre le public, qu'on leur explique qui nous sommes, ce que l'on fait." Un appel est donc lancé, tout comme pour les bénévoles. La station martégale compte aujourd'hui une trentaine de sauveteurs. "Mais nous avons besoin de davantage de monde, conclut le président martégal. Etre bénévole à la SNSM c'est un engagement, on le sait." Pour postuler, il suffit de se rendre sur le site internet de la SNSM ou de venir à la station Sainte-Anne. "Ensuite on se charge de tout, promet Daniel Lourenco. La formation, etc...

 

Ecoutez les interviews d'Emmanuel de Oliveira, président France de la SNSM et Daniel Lourenco, président de la station de Martigues.