Temps forts

FC Martigues : entre centenaire et ambition, l'un entraîne l'autre

FC Martigues : entre centenaire et ambition, l'un entraîne l'autre

1/1

FC Martigues : entre centenaire et ambition, l'un entraîne l'autre

U. Téchené U. Téchené
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

« Bien se préparer pour commencer fort » : avec cette phrase, le coach du FCM Eric Chelle résume à la fois l'état d'esprit du club et les ambitions qui vont avec, le tout coïncidant avec le centenaire du club.

 FC Martigues, les ambitions du club avec le président Alain Nercessian
 FC Martigues, Ben Housni Soilihi, milieu défensif et relayeur intègre l'équipe 1
 FC Martigues, le logo du centenaire expliqué par son créateur

Après plusieurs mois d'arrêt pour les raisons que tout le monde connaît, les joueurs du Football Club de Martigues ont repris le chemin des vestiaires. Auparavant plusieurs journées de préparation physique ont été nécessaire avant le retour sur la pelouse ballon au pied.

S'il est habituel, voire redondant avant la reprise d'un championnat de demander à chaque club d'afficher ses ambitions - les réponses étant diverses et parfois savamment noyées dans le flou -, cette fois la réponse est sans détour : le FCM veut frapper un grand coup pour la saison 2020-2021 à l'occasion de son centenaire, le club ayant été créé en 1921 : « On avait commencé à le dire l'an dernier, résume le président du FCM Alain Nercessian, on l'affirme un peu plus cette année : on va jouer la montée en étant au rang où on nous attend chaque saison, et on veut jouer les premiers rôles dès le début ».

Grâce à la validation assez tôt du budget par la DNCG (Direction Nationale du Contrôle de Gestion de la ligue de football), le FCM s'est rapidement attaqué à renforcer son effectif tout en gardant une ossature solide, un principe cher à l'entraîneur Eric Chelle, confirmant le travail effectué ces 3 dernières années. Ainsi arrivent les attaquants Florian Danho de Thonon Évian, Mathis Baude de Marignane-Gignac, les latéraux Ali Keïta de Bastia et Ismaëla Bayo de la réserve du FCM, et les milieux/défenseurs Annan Mensah, un Ghanéen qui jouait en Arménie, Ben Hosni Soilihi et Mansour Belarbi tous deux venant de la réserve. A l'essai Kassim Abdallah, défenseur international Franco-Comorien. En attente 2 ou 3 joueurs supplémentaires, aussi bien pour l'attaque que la défense. Avec ce groupe, il est évident que le FC Martigues sera « attendu » sur chaque pelouse adverse. C'est le 15 juillet prochain que les « Sang et Or » connaîtront leurs adversaires dans leur groupe de National 2. Le 24 juillet ils livreront leur 1er match de préparation du côté de Villefranche. Le 22 août démarre le championnat.

100 & Or

Ces ambitions correspondent au centenaire du club car c'est l'année prochaine que le Football Club de Martigues fêtera ses 100 ans. Il a décidé de célébrer cet anniversaire avec des rendez-vous réguliers, le premier se déroulant devant la presse ce lundi matin, avec le logo du centenaire dévoilé. Un concours avait été lancé, avorté en partie par l'épisode du nouveau coronavirus. Mais c'est quand même près de 25 logos qui ont été envoyés aux instances dirigeantes du club. Rapidement 4 propositions se sont détachées du lot puis c'est à une large majorité que le logo du jeune vauclusien Frédéric Garagnoli a été choisi. Pour le décrire, c'est du vintage dans la modernité sobre. Vintage par la forme, un blason, ou « un bouclier » dixit le jeune graphiste et vintage par les couleurs emblématiques : le jaune d'or et le rouge, couleurs très ancrées dans la Provence, voire la Région. Moderne et sobre par les caractères noirs légèrement ombrés. Et le petit jeu de mot qui va bien : « 100 et Or » pour un logo qui durera le temps du centenaire à savoir les 2 saisons 2020-2021 et 2021-2022. A suivre autour du 30 août prochain : le maillot du centenaire !

En vidéo le président du FC Martigues Alain Nercessian; le jeune Ben Housni Soilihi, milieu défensif et relayeur, « U20 » qui jouait en réserve l'année dernière; le créateur du logo du centenaire Frédéric Garagnoli