Temps forts

Martigues : l'église de la Madeleine rendue à ses paroissiens

Martigues : l'église de la Madeleine rendue à ses paroissiens

1/1

Martigues : l'église de la Madeleine rendue à ses paroissiens

U. Téchené U. Téchené
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Une poutre transversale de la charpente de l'église de la Madeleine s'était affaissée en avril 2018. Après 2 ans d’échafaudage et une réparation en bon et due forme, le lieu de culte vient d'être rendu à ses paroissiens.

 Philippe Bousset, responsable du pôle travaux - Ville de Martigues
 Magali Gouiran, responsable du service Ville d'Art et d'Histoire à Martigues

Un beau jour d'avril 2018, le père Benoît Delabre se rend compte d'une anomalie en regardant son plafond : des éléments de décoration et de peinture semblent s'en détacher. Une fois grimpé dans les combles, il découvre sur la 3ème ferme une fissure au milieu de la poutre transversale avec quasiment 6 centimètres d'affaissement - une ferme pour les charpentiers, c'est en quelque sorte un triangle fait d'un socle (la poutre transversale) et de diverses autres éléments pour construire le toit (contrefiche, arbalétrier, poinçon...). L'église de la Madeleine compte 7 fermes en sapin pour sa charpente.

Alertée, la Ville de Martigues fait ériger un échafaudage pour soutenir la poutre récalcitrante, en attendant de soumettre le chantier au marché public pour la réalisation des travaux d'urgence via un bureau d'étude, etc. Concernant les travaux proprement dit dans les combles, ils auront consisté en un renforcement de la ferme avec la fixation de quatre grandes plaques métalliques d'1m50 chacune, une pour chaque face de la poutre transversale. Puis de rénover les éléments de décoration au plafond, des travaux réalisés en mai

 

Aujourd'hui l'échafaudage est retiré, plus rien n'est visible de cet incident qui aura coûté à la Ville 70.000 Euros environ. Reste "La Cathédrale", telle que l'église de la Madeleine a été surnommée par les habitants de l'Ile pendant longtemps. Ce haut lieu de l’architecture baroque provençale du 17ème siècle est classé au Patrimoine Historique depuis 1947 et rénové de fond en comble il y a plus de 20 ans.

En vidéo Magali Gouiran, responsable du service Ville d'Art et d'Histoire et Philippe Bousset, responsable du pôle travaux de la Ville de Martigues.