Temps forts

Martigues. Gaby Charroux lance un plan d'urgence pour les quartiers

Martigues. Gaby Charroux lance un plan d'urgence pour les quartiers

1/1

Martigues. Gaby Charroux lance un plan d'urgence pour les quartiers

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le maire de Martigues "ne veut pas reculer" face à la hausse généralisée de la délinquance illustrée par une affaire récente de trafic de drogue dans un immeuble de Paradis Saint-Roch.

Gaby Charroux tient en ce moment-même une conférence de presse dans son bureau de l'Hôtel de Ville en réaction à l'affaire de trafic de drogue survenue ces dernières 48 heures dans le quartier de Paradis Saint-Roch

"Une situation inacceptable, insupportable". Gaby Charroux aborde ce fait-divers avec sérieux et gravité. Plus que les faits de délinquance, qui ont pris une toute autre ampleur dans la commune de Miramas, il déplore notamment l'absence, sinon le manque, de moyens de police nationale dans les quartiers en difficulté.

"La représentante du bailleur s'est retrouvée, c'est à dire une dame seule, face à face, avec des dealers cagoulés qui avaient cadenassé la porte d'entrée pour contrôler les allées et venues", explique le maire de Martigues. "C'est un serrurier qui a ouvert la porte et ensuite elle est restée là, tout l'après-midi avec des vigiles accompagnés de chiens. Je lui tire mon chapeau".

C'est ensuite la police municipale qui est arrivée, pour accompagner le bailleur, les élus présents et les habitants.  "L'espace public est sous la responsabilité de la police nationale, qui devrait assurer la protection des habitants", s'insurge le maire. "Nous nous sommes sentis bien seuls".

Et lorsqu'il demande davantage de moyens humains... "On me répond qu'il y a des caméras", poursuit-il. "On a supprimé successivement des dizaines de postes au commissariat de Martigues, et dans le même temps on a agrandit le territoire d'intervention. Or, pour moi, les moyens humains sont irremplaçables. On a besoin de la police nationale, avec des moyens".

Et si Gaby Charroux lance cet après-midi un appel aux pouvoirs publics pour un plan d'urgence dans les quartiers en difficulté, il annonce dans le même temps un plan d'action ciblé sur Martigues, qui prévoit le renforcement de l'ensemble des services publics de proximité dans le quartier de Paradis Saint-Roch, ainsi que la tenue prochaine d'une grande réunion publique.