Temps forts

Istres. "Bonjour, contrôle de police s'il vous plait !"

Istres.

1/1

Istres. "Bonjour, contrôle de police s'il vous plait !"

N. Ouerfelli N. Ouerfelli
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Chasubles jaunes, motards stationnés et voiture radar, la vaste opération de contrôle routier qui s'est déroulée hier à Istres a mobilisé de nombreux policiers du département mais aussi la compagnie de sécurité routière.

 Jean-Marc Autran chef de compagnie de sécurité routière des Bouches-du-Rhône
 Jean-Marc Sénateur

"L'accidentologie s'est un peu dégradée ces derniers mois", explique le sous-préfet d'Istres Jean-Marc Sénateur. Voila pourquoi cette opération d'envergure à réuni pas moins d'une trentaine de policiers sur les principaux axes routiers d'Istres mais aussi de Salon. Défaut de contrôle technique, conduite sans permis et conduite à vive allure arrivent en tête des infractions relevées de notre département, avec une mention spéciale pour la vitesse. "30% des accidents corporels et tout ce qui est mortel est aggravé par la vitesse", précise Jean-Marc Autran, chef de compagnie de sécurité routière des Bouches-du-Rhône. Et pour lutter efficacement, une voiture radar sillonnait, en complément du barrage, la route entre Saint-Mitre et Istres. Résultat : 26 contraventions pour excès de vitesse en l'espace d'une heure et demie. "De la dissuasion plus que de la répression", justifie le chef de la compagnie de sécurité routière. "Cette visibilité c'est aussi pour que les automobilistes se disent que cette rue, cette voie, qu'ils empruntent tous les jours peuvent être l'objet d'un contrôle inopiné", poursuit-il

Au total, pendant presque deux heures de mobilisation, les policiers ont procédé à plus d'une trentaine de contrôles avec, en première position des infractions ce jour là, le contrôle technique périmé.