Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Mistral. 1000 pompiers mobilisés préventivement dans le 13

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône ont reçu une colonne de renfort en provenance d'Île de France pour prévenir au mieux l'épisode de fort Mistral prévu ces prochains jours. Même si les températures baissent, le risque incendie reste fort.

500 pompiers sur le terrain, 500 dans les casernes. Le dispositif mis en place durant ces prochains jours par le Service Départemental d'Incendie et de Secours des Bouches-du-Rhône est identique à celui déployé au cœur du mois d'août. "On double la capacité d'intervention", explique Sylvain Besson, officier responsable de la communication du SDIS 13. "Le risque d'incendie de forêt est encore très important et des feux risquent de se déclarer si la prudence de tous n'est pas de mise". Il y a un an déjà, le 5 septembre 2016, un feu de forêt parti de Marseille en fin de journée parcourait près de 300 hectares et menaçait les Calanques. Il était stoppé dans la nuit à hauteur du camp militaire de Carpiagne, juste avant qu’il n’atteigne la commune de Cassis. Ce samedi encore, en pleine nuit et alors qu’un fort vent soufflait, un départ de feu dans un massif sur la commune de Saint-Savournin, a vu sa superficie limitée à 10 hectares suite à l’action massive et rapide des sapeurs-pompiers. Dans le même temps, le département voisin du Var déplorait près de 500 hectares de forêt détruits ainsi que des dégâts matériels conséquents.
Alors que l’absence de pluies persiste, et pour faire face au nouvel épisode venteux qui va débuter aujourd'hui et se poursuivre jusqu’à vendredi, le Préfet des Bouches-du-Rhône a demandé un renfort d'effectifs auprès du Ministère de l'Intérieur. Une colonne de sapeurs-pompiers en provenance d'Île-de-France, constituée de 20 engins de lutte et d'une centaine de soldats du feu, est ainsi arrivée hier dans le département.
Selon les dernières prévisions météo, le Mistral soufflera en moyenne à 60km/h avec des rafales jusqu’à 70km/h ce mercredi et 80 km/h demain. Vendredi, il sera limité à la partie Ouest du département. Il faut souligner que les températures diurnes seront plus élevées que la semaine dernière, aggravant ainsi les niveaux de dangers.

En vidéo, retrouvez l'interview de Sylvain Besson, officier responsable de la communication du SDIS 13. (Images de Fredéric Munos, interview de Cédric Lombard)