Temps forts

Les massifs sous la surveillance des drones des pompiers

Les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône ont présenté leurs drones

1/1

Les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône ont présenté leurs drones

C. Lombard C. Lombard
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Les sapeurs-pompiers disposeront, dès cet été, de deux drones pour les aider dans leurs opérations. Une petite révolution dévoilée mercredi lors de la présentation aux Pennes-Mirabeau du dispositif feux de forêts 2014.

 Le drone des pompiers en démonstration
 Le colonel Jorda satisfait de l'arrivée des drones
Toujours à la recherche des équipements les plus performants, les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône se mettent au goût du jour cet été. Dès le 15 juillet prochain ils disposeront d'un nouvel outil: le drone. Utilisé d'abord par les armées, cet objet volant sans pilote à bord fait figure de petite révolution. Ces drones peuvent se rendre au plus près du danger sans risque humain. Télépilotés depuis le sol, ils participeront à tous types de missions: feux de forêts, feux industriels, recherche de personnes, lutte contre les pollutions, les inondations, les sauvetages nautiques ou en milieu périlleux...
"Le zoom qui équipe les caméras de ces drones est très puissant, se félicite Jérémy Gaya de la société Infotron qui commercialise ces drones, il est possible de lire une plaque d'immatriculation de voiture à plus de 150 mètres".

Les deux drones achetés par les pompiers fonctionneront avec un moteur à essence pour une autonomie allongée à 2h contre 30 minutes pour le modèle électrique. Les deux aéronefs pourront également évoluer avec des rafales de vent jusqu'à 60km/h et dans des températures allant de -10°C à 40°C.

Coût des deux drones achetés par le SDIS 13: 240 000 euros

Retrouver en vidéo, la démonstration du drone avec les explications de Jérémy Gaya d'Infotron et la réaction du colonel Luc Jorda le directeur du SDIS 13