Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Un plan Orsec qui met de l'ordre à Plan de Campagne

La mini-tornade avait fait d'importants dégâts à Plan de Campagne.

1/1

La mini-tornade avait fait d'importants dégâts à Plan de Campagne.

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Hugues Parant, Préfet de Région, présentait aujourd'hui à Marseille le plan spécifique Orsec pour la zone commerciale de Plan-de-Campagne, élaboré à la suite de la tornade qui s'y est abattue le 14 octobre dernier.

 Les grandes lignes du plan Orsec exposées par Hugues Parant.
Après l'attaque de la "mini-tornade", voici le plan de bataille de la Préfecture. Objectif : faire oublier les difficultés rencontrées par les secours lors de leur intervention le jour de la catastrophe, confirmées dans l'audit demandé préalablement. Intervenir dans une zone commerciale d'environ 200 hectares qui ne compte que des allées sans nom n'est déjà pas évident. Mais s'il faut en plus emprunter le même chemin que les 400 000 automobilistes qui la fréquentent chaque jour de fête en circulant pare-choc contre pare-choc... Cela tient du miracle !

La première réponse de la Préfecture a donc été d'ouvrir une voie strictement réservée aux secours. Une bretelle d'accès a donc vu le jour en décembre et permet désormais une intervention rapide directement via l'A51 dans le sens Aix-Marseille.

Voilà pour le concret, le plan Orsec spécifique dévoilé aujourd'hui ne vient en fait qu'établir l'organisation générale des secours dans la zone, jusque là gérée via un mille-feuille institutionnel. Les responsabilités en terme de secours variaient en effet selon les services des trois communes qui se partagent la zone, mais aussi selon les différentes autorités en fonction de la taille et de la nature des commerces implantés.

La Préfecture adopte aujourd'hui un dispositif beaucoup plus clair, en définissant 4 secteurs géographiques d'intervention, les itinéraires principaux et secondaire réservés au secours, ou encore les emplacements de postes médicaux avancés et de postes de commandements.

Le tout est dans un premier temps placé sous la responsabilité d'un seul homme, en attendant la création d'un Plan de Sauvegarde de Zone. Ce dernier intégrera d'ailleurs une forte participation de l'ensemble des commerçants, qui devront être à même de diffuser alertes et consignes, d'assurer la protection du public, ainsi que la présence d'une zone refuge.

En vidéo, l'interview d'Hugues Parant, Préfet de la Région PACA.
(Images de Cédric Lombard)