Temps forts

Oursins : contrôles en cascade

Oursins : contrôles en cascade

1/1

Oursins : contrôles en cascade

R. Reponty R. Reponty
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Depuis le 1er novembre la saison de l'oursin dans l'assiette est rouverte et avec elle la chasse aux infractions.

 Oursins : contrôles en cascade

L'oursin c'est bon mais attention à ne pas se faire piquer ! C'est ce que découvrent en ce moment les contrevenants à la réglementation sous peine de lourdes amendes. Depuis le 1er novembre la saison de l'oursin est rouverte. Un contrôle a d'ailleurs été effectué par les services de l'État vendredi soir chez un restaurateur de Martigues où tous les oursins ont été saisis car de diamètre inférieur à la taille réglementaire de 5 cm hors épines

Ces contrôles devraient s'intensifier avec l'approche des fêtes de fin d'année et ils ont déjà permis de verbaliser différents acteurs de la filière de mareyage et de commercialisation, comme vient de nous le confirmer Nicolas Chomard, chef du service Mer Eaux et Environnement à la Direction Départementale des Territoires et de la Mer.

Un mareyeur de Port Saint-Louis-du-Rhône chez qui le restaurateur de Martigues s'était fourni a été contrôlé ce lundi matin et verbalisé pour l'infraction de sous-taille lui aussi. Deux pêcheurs ayant approvisionné ce mareyeur sont en cours de contrôle, eux aussi pour vente d'oursins inférieurs à la maille.

Tous encourent des amendes administratives soit d'un montant maximum de 1500 euros, soit de 5 fois la valeur des produits capturés en infraction. Et dans le cadre judiciaire, selon les poursuites engagées par le procureur de la République, ils sont passibles devant un tribunal d'une amende allant jusqu'à 22 500 euros pour cette infraction délictuelle au code rural et de la pêche maritime.

(Interview téléphonique et photo : Rémy Reponty pour Maritima médias.)