Temps forts

Des banderoles sous la pluie pour la défense des services publics

  • Social
  • 21/11/2015 à 16h58
  • 01:15
Elus et habitants demandent le maintien des locaux de la sécurité sociale

1/2

Elus et habitants demandent le maintien des locaux de la sécurité sociale

Manifestation pour la défense des services publics à Port-de-Bouc

2/2

Manifestation pour la défense des services publics à Port-de-Bouc

m. piscione m. piscione
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le froid, le vent et la pluie n'ont pas suffi à démotiver les quelques 200 manifestants qui ont défilé ce samedi après-midi à Port-de-Bouc. Mobilisation pour la défense des services publics organisée à l'appel de la section locale du parti communiste.

 La maire de Port-de-Bouc veut que sa ville garde des services publics de proximité
 Des manifestants mobilisés pour la défense des services publics
Parti à 15h de l'hôtel de ville, le cortège s'est dirigé jusqu'aux locaux de la sécurité sociale, menacés de fermeture. Et c'est bien contre cette perspective que les manifestants protestaient cet après-midi. "On nous enlève tout, les permanences de la CAF, la sécu, on va devoir aller jusqu'à Marseille, ce n'est pas possible!".
En tête de cortège, le député-maire de Martigues, Gaby Charroux, Pierre Dharréville, secrétaire départemental du PCF et la maire de Port-de-Bouc, Patricia Fernandez-Pédinielli, qui tient à ce que sa ville garde des services publics de proximité. "Notre ville en a besoin. Ces bureaux de la sécurité sociale ont été construits par des travailleurs port-de-boucains. C'est un bâtiment important pour tous les assurés qui ont besoin d'un contact humain pour leurs démarches. C'est important aussi pour les jeunes qui ne connaissent pas forcément leurs droits et peuvent venir ici trouver conseil et accompagnement." Une mobilisation d'autant plus importante pour l'élue que la métropole Aix Marseille Provence risque de remettre en cause certains services publics municipaux. "Chaque commune voit son budget diminuer, celui de la Métropole sera forcément impacté, et les services publics menacés."

En vidéo, les interviews de Patricia Fernandez-Pédinielli, maire de Port-de-Bouc et de manifestants.