Temps forts

Mobilisation pour la défense des services publics à Port-de-Bouc

  • Social
  • 26/02/2015 à 15h15
  • 01:50
Les Port-de-Boucains mobilisés hier soir pour la sauvegarde de leur CPAM.

1/1

Les Port-de-Boucains mobilisés hier soir pour la sauvegarde de leur CPAM.

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Élus, syndicalistes, militants associatifs et citoyens, se sont rassemblés hier soir à Port-de-Bouc pour protester contre la fermeture de l'antenne locale de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie, remplacée en permanence à faible amplitude horaire.

Le nouveau projet de restructuration de la CPAM des Bouches-du-Rhône, adopté le 19 décembre 2014, s'inscrit selon les syndicats FO et CGT, "dans la suite logique du précédent (2011-2013)". Le nombre de lieux d'accueil, déjà passé de 52 à 37, va donc encore diminuer dans la période 2015-2017.

Sept centres devraient ainsi fermer dans le département, deux à Marseille, ainsi que ceux de La Ciotat, Berre, Tarascon, Aix Saint-Donat, et Port-de-Bouc. Ils étaient des dizaines à s'être mobilisés hier soir rue de la République, devant le centre d'accueil qui ne sera plus qu'une permanence ouverte quelques heures par semaine. "La sécurité sociale est un acquis", expliquait Michel Constantélidès, responsable de l'association "Action Solidaire". "Ce qui nous inquiète ce sont les 700 familles aidées à Port-de-Bouc, dont plus d'un tiers sont en rupture totale de ressources, qui ne pourront plus avoir accès à ce service de proximité. Comment feront-elles ? Cette restructuration les met en difficulté".

Pour Serge Coutouris, secrétaire général de l'Union Locale CGT, "il faut changer de politique". "Il y a urgence, les politiques d'austérité, menées en France ou ailleurs, démontrent leur échec. Il faut les réorienter et donner des moyens supplémentaires pour permettre le maintien des services publics".  L'espoir, pour tous ceux qui se sont rassemblés hier, est aujourd'hui symbolisé par la victoire de Syriza en Grèce, ou encore le mouvement Podemos en Espagne. 



Les restructurations de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie prévues dans le département :

- Fermeture des accueils de Bonneveine, Capellette, La Rose et des permanences de la Brigarde, la Savine, la Viste, Bougainville à Marseille.

- Transformation de l’accueil de Tarascon, Vitrolles, Port-de-Bouc et Port-Saint-Louis en permanence quelques heures par semaine.

- Fermeture de l’accueil de Miramas et d'Aix Saint-Donnat, ainsi que des permanences de Trets, Berre, Peyrolles et Sausset-les-Pins.