Temps forts

La Chrysalide: de la brioche au don, il n'y a qu'un clic

  • Social
  • 06/10/2020 à 15h30
  • 02:13
U. Téchené U. Téchené
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Pas d'opération brioches de la Chrysalide en octobre pour cause de pandémie. Pourtant cette campagne annuelle est importante pour l'association qui accueille des personnes handicapées. Exemple avec l'ESAT des Etangs à Port-de-Bouc.

Une des structures de l’association Chrysalide de Martigues et du Golfe de Fos est installée à Port-de-Bouc dans la ZI La Grand Colle : c'est l'ESAT des Étangs, Établissement et Service d'Aide par le Travail. Ici viennent tous les jours près de cent-vingt travailleurs en situation de handicap avec diverses déficiences mentales. Comme l'aime à le dire la directrice de l'établissement Laurence Assouline – qui gère aussi l'ESAT de la Crau à Entressen -, « Nous revendiquons ici de travailler sur les compétences et non sur les incapacités ». Ainsi l'ESAT est presque une entreprise comme une autre et sa directrice quasiment une « VRP multicartes ». Deux bâtiments composent l'établissement pour sept ateliers distincts : câblage et montage électrique, conditionnement, espaces verts, lavage de véhicules, prestation de services, restauration et entretien des locaux. L'ESAT est sous-traitant pour un certain nombre de sociétés et de collectivités, comme avec l'assemblage de platines électriques pour une entreprise d'éclairage public ou le conditionnement des colis-repas du CIAS de Martigues. Sous-traitance aussi avec les services Espaces verts ou Lavage de voiture, ce dernier ouvert aussi aux particuliers. D'autres salariés sont employés au fonctionnement interne de l'établissement, entre l'accueil, la restauration ou l'entretien.

Pas d'opération brioches cette année mais une campagne de dons.

Pour revenir à « l'opération brioches » effective depuis des décennies, le bénéfice des ventes vient s'ajouter aux dotations de l'Etat, via l'ARS, ces dernières subvenant surtout au fonctionnement des établissements. Les dons récoltés servent alors à financer les créations et rénovations de bâtiments. L'exemple à l'ESAT des Etangs âgé d'une bonne quarantaine d'années : l'argent a été utilisé, d'une part pour rénover entièrement le toit des entrepôts, d'autre part pour remettre à neuf l'accueil et tout l'espace restauration ; à suivre la rénovation des bureaux, sans compter le parc de véhicules mis à mal par l'incendie du 4 août dernier, qui est à compléter.

Cette année en lieu et place de « l'opération brioches », impossible à réaliser pour cause de mesures sanitaires (Covid19), c'est une campagne de dons du 12 au 18 octobre qui démarre. Ils peuvent être effectifs sur internet - le site web de la Chrysalide de Martigues et du golfe de Fos - ou être envoyés directement au siège de l'association. Au-delà de l'argent, c'est aussi de la place dans la société des personnes en situation de handicap dont il est question.

Retrouvez en vidéo la directrice de l'ESAT des Etangs Laurence Assouline.