Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Martigues: l'AFPA au cœur des quartiers pour l'emploi et la formation

  • Social
  • 22/09/2021 à 16h27
  • 02:52
Martigues: un lieu pour l’emploi au cœur du quartier

1/1

Martigues: un lieu pour l’emploi au cœur du quartier

S. André S. André
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Halima Boucetta est coordonnatrice du dispositif Agir dans les quartiers. Créé par le centre de formation AFPA, il y a cinq ans, ce dispositif s'est récemment implanté à Martigues, dans la cité de Canto-Perdrix. Chaque mercredi, la conseillère rencontre des habitants en difficulté professionnelle ou des jeunes en rupture scolaire

C'est avec ce large sourire qu'Halima Boucetta accueille, depuis quelques jours, le public dans la toute nouvelle antenne AFPA. C’est dans un bâtiment de la cité de Canto-Perdrix, à Martigues, dans un local prêté par le bailleur social CDC Habitat, que l’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes a pris place. C’est la sixième structure créée dans la région, depuis le lancement du dispositif Agir dans les quartiers, en 2016, après Marseille, Orange et Nice.

Soutenue par le Ministère du travail, son objectif est d’investir le cœur de la cité et de rencontrer des personnes en mal d’emploi : « On les accompagne dans leurs recherches, explique la conseillère en insertion sociale et professionnelle. On travaille leur projet de A à Z. Pour cela, on doit identifier les freins à l’emploi ou la formation comme les problèmes de mobilité, de logement, de santé… On ne laisse pas les gens sans réponse. On les oriente aussi vers d’autres structures.» Pour cela, la coordinatrice peut s’appuyer sur la Mission locale, l’APDL, la Maison de quartier, Pôle emploi ou encore des associations présents à Martigues. A chaque permanence, elle rencontre une dizaine de personnes : « C’est rassurant de pouvoir s’adresser à quelqu’un comme Halima, confie Rémi Mpia, instituteur, réfugié politique congolais. Ma vocation, c’est d’enseigner. Je vais d’abord faire valider mes acquis. Ici, on tient compte de mon expérience. Mais si ça ne colle pas, je ferai une reconversion. Quand je commencerai à travailler, je trouverai l’équilibre. » 

L’intérêt de cette antenne est aussi de replacer la mission de service public dans ce quartier. Halima Boucetta l’a observé, à Martigues et comme dans d'autres villes, nombre d’habitants ne les fréquentent plus lorsque ces derniers sont situés en dehors des cités. Un constat que partage Sophie Gucciardi, directrice d’agence chez le bailleur social CDC Habitat : « Il faut savoir qu’il y a beaucoup de jeunes dans cette cité. Pour nous, l’objectif, c’est de les aider à trouver du travail, et pour cela il faut les orienter. C’est une démarche nationale que nous travaillons avec les municipalités, à l’image de Martigues qui a bien accueilli ce projet.» CDC Habitat souhaite aussi appliquer dans ce nouveau lieu son dispositif Axel, vos services pour l’emploi. Ce qui permettrait à d’autres associations de profiter de cet espace en dehors des horaires d’ouverture de l’AFPA. Par leur action, (initiations à l’informatique, cours de Français...) elle compléteraient celle du centre de formation.

L'AFPA lance un nouveau dispositif: la Promo 16.18. Il s’agit d’un programme de quatre mois proposé aux jeunes de 16 à 18 ans, en rupture scolaire, sans emploi ou formation. Durant cette période, ils construisent un projet, rencontrent des professionnels, participent à des ateliers, des activités sportives ou culturelles et testent des métiers qui recrutent dans la région mais aussi dans la France entière. Halima Boucetta aimerait construire un partenariat avec l'Éducation nationale: " Il y a beaucoup de jeunes qui préféraient faire des formations plutôt que de poursuivre l'école. C'est un travail qu'il faut faire en amont, avant le décrochage."   

 https://www.afpa.fr/centre/centre-d-istres


Antenne AFPA

Bâtiment La Tarasque 2

Permanence le mercredi,

de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30

06 50 42 91 57