Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

1er mai à Marseille: manifestation politisée à la veille des législatives

  • Social
  • 01/05/2022 à 17h37
  • 01:22
C. AMOUROUX C. AMOUROUX
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Syndicats et partis politiques étaient largement visibles ce matin sur le Vieux-Port avec une forte présence des forces de gauche. Une mobilisation pour lancer un message avant le très attendu troisième tour.

"C'est une tradition, on vient chaque année", explique une Marseillaise aux côtés de sa soeur. "Mais là on vient surtout faire passer un message à Macron: on vient de vivre cinq années de merde et il faut que les cinq prochaines soient meilleures". Les deux femmes font partie des quelques manifestants sans couleurs politiques ou syndicales. D'ailleurs, on lit une légère déception sur les visages au départ du cortège: la fête des travailleurs n'a pas mobilisé autant qu'espéré. La foule est plutôt clairsemée, la préfecture de police chiffre 3600 personnes contre 15 000 selon les syndicats. Travailleurs, retraités ou encore étudiants ont remonté la Rue de la république dans une ambiance festive pour défendre le pouvoir d'achat ou pour lutter contre une nouvelle réforme des retraites. 

L'espoir de la gauche pour les législatives

Les militants de la France Insoumise ou encore du Parti communiste Français étaient bien visibles. Forcément, dans les esprits, les élections législatives pour lesquelles la gauche est attendue... à condition de s'unir. Ce matin pourtant, chaque parti était derrière sa banderole: "On essaye, souffle une militante PCF . C'est compliqué car on veut que les différences soient respectées tout en étant unis sur un projet commun. Moi je pense que c'est possible". Jean-Luc Mélenchon, le candidat à la présidentielle s'est montré lui aussi optimiste lors de la manifestation à Paris cet après-midi, il espère signer une union avec des partis de gauche avant demain, même si les désaccords restent nombreux.