Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Le premier restaurant solidaire "Le République" ouvrira ses portes le 1er février à Marseille

  • Social
  • 26/01/2022 à 15h34
  • 02:13
Le premier restaurant solidaire

1/1

Le premier restaurant solidaire "Le République" ouvrira ses portes le 1er février à Marseille

M. Chaix M. Chaix
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

C'est un établissement d'un genre nouveau à Marseille. Le République accueillera, en plus des clients traditionnels, des personnes en situation de précarité pour un repas à 1 euro symbolique. L'ensemble du projet est porté par l'association "Petite Lili"

C'est sur la place Sadi Carnot (2e), dans l'ancien Café Parisien que le République a pris ses quartiers. L'ensemble du projet est porté par l'association "La Petite Lili" qui met en place des démarches solidaires pour lutter contre l'exclusion et qui compte 250 bénévoles. "L'idée nous est venu pendant le premier confinement. J'étais vice-président d'une autre association qui s'appelle Gourmets Méditerranée et face à la précarité nous faisions et distribuions des repas aux soignants et pour les plus démunis. J'ai souhaité aller plus loin en trouvant un lieu pour pérenniser cette action", explique Sébastien Richard,  chef étoilé et président de l'association.

Le restaurant accueille donc des clients "classiques" qui paieront leur menu entre 25 et 30 euros et des personnes en grande précarité, notamment bénéficiaires de l'aide alimentaire. Elles, donneront un euro symbolique pour leur dégustation. "124 places assises en intérieur, tout autant en extérieur et 50% de la capacité réservée aux plus vulnérables" détaille encore Sébastien Richard. "Il existe des restaurants solidaires en France, mais ceux-ci ne mêlent jamais, dans la même salle, des convives classiques et des bénéficiaires. La République constitue donc une première."

Des bénéficiaires désignés par d'autres associations

Le République a engagé des partenariats avec des associations et organismes du territoire comme la Croix-Rouge, le SAMU social ou encore des centres d'hébergement d'urgence. Ce sont ces structures qui réserveront les places auprès du restaurant. "On ne peut pas se présenter à la porte avec un justificatif. Nous nous ne sommes pas une cantine solidaire mais bien un restaurant" précise Sébastien Richard.

Ouvert 7/7j,  le République sert matin, midi et soir une cuisine de qualité, méditerranéenne et de saison. "Des plats de bistrots, brasseries, extrêmement frais et surtout locaux" détaille Raphaël Naxarra, le chef du restaurant. "La carte proposera 3/4 entrées, plats et desserts". 22 employés s'affaireront en cuisine mais aussi en salle armés de 250 bénévoles. Toujours du côté équipe, le République a engagé 12 travailleurs issus de l'insertion. "C'est un défi car nous avons du personnel qu'il va falloir former ou reformer en salle comme en cuisine" confie encore Raphael Naxarra.

En plus du restaurant, le site de 1200 mètres carré prévoit d'accueillir d'autres activités solidaires comme un atelier de transformation des invendus en repas ou encore la mise en place de menus à prix réduits pour les étudiants.

Reportage à venir sur Maritima Radio