Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Eric Zemmour à Marseille pour deux jours, un déplacement qui remue populations et élus

  • Social
  • 26/11/2021 à 10h05
  • 02:52
Eric Zemmour à Marseille pour deux jours, un déplacement qui remue populations et élus

1/1

Eric Zemmour à Marseille pour deux jours, un déplacement qui remue populations et élus

M. Chaix M. Chaix
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Alors qu'il n'est pas encore candidat, le polémiste d'extrême droite est en visite à Marseille aujourd'hui et demain. Plusieurs élus ont vivement réagi sur les réseaux sociaux et une mobilisation contre son déplacement est prévue

Le polémiste d'extrême droite en manque de parrainages vient ici faire campagne."Trafics, criminalité, immigration, insécurité : Marseille est un concentré de tout ce qui nous tue. J’y serai le 26 novembre, pour lui dire combien elle a été grande et peut le redevenir", exprimait dans un tweet le quasi-candidat à l'Elysée la semaine dernière.

Il a prévu de se rendre cet après-midi dans le quartier du Panier puis à Notre Dame de la Garde. Il sera également demain à la cathédrale de la Major et au théâtre de la Criée. Eric Zemmour a prévu de rencontrer populations et élus. Le reste de son agenda est pour l'heure flou.

La génération Z "se prépare"

Le mouvement de jeunesse soutenant Eric Zemmour anticipe depuis plusieurs semaines sa venue. Dans un tweet, la section PACA du mouvement se filmait en octobre dans les quartiers Nord de Marseille. Une vidéo Tiktok était réalisée à la Cité La Castellane, et dans laquelle les soutiens d'Eric Zemmour placardaient des affiches de campagne. "La Castellane Trop Dangereux ? Pas pour les militants génération Z!" titrait encore la section PACA du mouvement.

Ce lundi, une banderole a été déployée à St Victor par les partisans du mouvement. Une affiche qui a été rapidement retirée quelques heures plus tard.

"Zemmour n'est pas le bienvenu à Marseille"

Plusieurs collectifs, partis politiques et associations ont appelé à se mobiliser contre ce déplacement. Un rassemblement antifascite est organisé ce soir à 18h aux Réformés.  Le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA13) se joindra à cette mobilisation. Dans un communiqué il explique : "Zemmour ne vient pas à Marseille pour débattre mais pour combattre. Face à lui, organisons-nous : rassemblons nous. Reprenons l'offensive antifascite et anticapitaliste." La mobilisation sera aussi suivie par des groupes de féministes, notamment les colleuses.

Plusieurs élus se sont également exprimé sur Twitter pour condamner la venue d'Eric Zemmour à Marseille. Sébastien Barles, adjoint au maire en charge de la transition écologique a lancé un hashtag "NonzemmourMarseille", et définit le polémiste comme "l'anti-thèse de la ville-monde'". Autre exemple, Saïd Ahamada, député LREM des Bouches-du-Rhône, : "Zemmour, n'est pas le bienvenu à Marseille ! Sa présence dans notre ville est une insulte à notre ville et à son Histoire. Je suis sûr que les Marseillaises et les Marseillais sauront lui réserver l'accueil qu'il mérite".

Une riposte symbolique de la Ville de Marseille ?

L'agenda de la Ville n'a rien d'anodin. En parallèle de la visite d'Eric Zemmour, et alors que plusieurs élus de la majorité municipale ont fermement condamné son déplacement, la Ville de Marseille va signer un Contrat territorial d'accueil et d'intégration (CTAI). Un contrat signé avec l'Etat et qui engage la Ville de Marseille à développer une politique d'accueil, de solidarité et d'hospitalité à l'égard des réfugiés au niveau local.

Depuis sa prise de fonction, Le Maire de Marseille Benoit Payan, s'est de nombreuses fois exprimé sur le sujet de l'accueil des migrants. Il plaidait pour l'ouverture du port de Marseille pour accueillir notamment les migrants du navire Louise-Michel en août 2020.

 

Crédit photo  : Marseille Agitée