Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

La Banque Alimentaire: grossiste en solidarité !

  • Social
  • 20/12/2012 à 17h27
  • 01:48
La Banque Alimentaire, grossiste en solidarité.

1/6

La Banque Alimentaire, grossiste en solidarité.

La Banque Alimentaire, grossiste en solidarité.

2/6

La Banque Alimentaire, grossiste en solidarité.

La Banque Alimentaire, grossiste en solidarité.

3/6

La Banque Alimentaire, grossiste en solidarité.

La Banque Alimentaire, grossiste en solidarité.

4/6

La Banque Alimentaire, grossiste en solidarité.

La Banque Alimentaire, grossiste en solidarité.

5/6

La Banque Alimentaire, grossiste en solidarité.

La Banque Alimentaire, grossiste en solidarité.

6/6

La Banque Alimentaire, grossiste en solidarité.

R. Reponty R. Reponty
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Pendant que certains courent les magasins pour les cadeaux de Noël, d'autres s'affairent à la distribution de nourriture aux plus démunis du département.

 André Dumond, bénévole de l'association Saint Vincent de Paul - Martigues.
 Jacques Ansquer, président de la Banque Alimentaire des Bouches-du-Rhône.
Créée en 1986, la Banque Alimentaire ne cesse de progresser autant dans son mode de fonctionnement que dans le volume des denrées qu'elle distribue. Aujourd'hui, 200 associations sont servies par la Banque Alimentaire des Bouches-du-Rhône et nourrissent jusqu'à 50 000 personnes dans le département.

Situé dans le quartier de La Pomme à Marseille, l'un des stocks de la BA 13 ressemble un peu à un supermarché, «Nous sommes par le fait les grossistes de la solidarité puisque nous avons distribué sept millions de repas en 2012 dans le département des Bouches-du-Rhône » claironne Jacques Ansquer, son président qui est malgré tout inquiet pour l'avenir, «On peut redouter pour la fin 2013 la suppression du PEAD, le Plan Européen d'Aide aux plus Démunis qui représente 51 % de nos approvisionnements.»

Parmi les associations venues chercher leurs provisions ce matin, les bénévoles de Saint Vincent de Paul de Martigues. En cette période de Noël André Dumond est encore plus motivé que d'habitude pour réchauffer les cœurs des gens démunis dont il s'occupe. «Comme il y a eu le ramassage des collectes des 23 et 24 novembre, là il y a des articles qui sont un peu plus différents de ceux que donnent les Banques Alimentaires dans l'année, qui viennent de la Communauté Européenne ou de l'Etat et qui sont des produits vraiment de base. Là il y a un peu plus de fantaisie: quelques tablettes de chocolat, de la pâte à tartiner ou de la confiture.»

De toutes petites choses qui peuvent paraître dérisoires et qui pourtant permettent à beaucoup de ne pas perdre le moral en ces fêtes de fin d'année...


Regardez les vidéos des interviews d'André Dumond, bénévole de l'association Saint Vincent de Paul - Martigues et de Jacques Ansquer, président de la Banque Alimentaire des Bouches-du-Rhône.


(Interviews et images: Rémy Reponty)