Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

"La grève des poubelles devrait s'étendre à tous les territoires de la Métropole" (UNSA)

  • Social
  • 23/11/2021 à 16h30
  • 02:14

1/1

"La grève des poubelles devrait s'étendre à tous les territoires de la Métropole" (UNSA)

M. Chaix M. Chaix
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Après la CGT, le syndicat UNSA vient de déposer un préavis de grève à partir du 29 novembre et jusqu'au 1e janvier inclus. Les organisations syndicales veulent renégocier l'accord décidé le 1er octobre entre la Métropole et le syndicat FO. Elles demandent notamment plus de prise en compte de la pénibilité pour les agents. Entretien avec Christophe Pelissier, le secrétaire général de l'UNSA à la Métropole

Le conflit s'étend pour les agents de collecte des déchets. Après une réunion avec la direction de la Métropole hier soir, vous rejoignez la CGT et déposez un préavis de grève...

On s'en serait passé évidemment. Nous voulions trouver un système gagnant-gagnant avec la Métropole mais les négociations n'ont pas abouti. Nous n'avons pas d'autres choix. L'accord précédemment trouvé entre FO et la Métropole le 1er octobre dernier ne profite ni aux agents, ni aux collectivités, ni aux politiques.  Il nous reste peu de temps avant la mise en place de la loi du 1er janvier 2022. ( A cette date, les agents de toutes les collectivités territoriales devront être passés aux 35 heures par semaine).

Sur la question de la pénibilité, la Métropole avait concédé une baisse de 9,5% du temps de travail après négociations. C'est le principal point de discorde...

Oui, sur la prise en compte de la pénibilité pour les agents, c'est là que ça bloque. Cette baisse est la bienvenue mais ce n'est pas suffisant. Dans le cadre de la libre administration des collectivités territoriales, il n'y a pas de plancher. On demande aux agents de travailler moins annuellement, mais plus sur l'amplitude journalière. C'est un paradoxe. Comment voulez-vous expliquer aujourd'hui aux agents qu'ils vont devoir travailler six heures sur un marche pieds par tous les temps ? C'est calculé et reconnu cette pénibilité. Ces agents ont 3 ans d'espérance de vie en moins.

A l'heure où nous parlons, connaissez-vous les territoires qui sont touchés par cette grève ?

Pour le moment il y a Istres, mais le mouvement va se généraliser. Nous appelons les collègues de toutes les communes et de tous les territoires de la Métropole à nous rejoindre. Nous appelons encore une fois l'administration à travailler ensemble, dans un système gagnant-gagnant. On a déjà émis plusieurs propositions, nous avons sollicité la présidente Martine Vassal à deux reprises, et nous n'avons pas de retours.

Avec ces accords, L'UNSA et la CGT dénoncent également la perte des dimanches et jours fériés ou encore des suppressions de postes et de bennes. Force Ouvrière n'a pour l'heure pas appelé à la mobilisation.