Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

S.O.F.A. : Une nouvelle unité accueille les femmes victimes de violences à l'hôpital de Martigues

  • Santé
  • 25/10/2022 à 08h00
  • 03:39
S.O.F.A.  : une nouvelle unité accueille les femmes victimes de violences à l'hôpital de Martigues

1/1

S.O.F.A. : une nouvelle unité accueille les femmes victimes de violences à l'hôpital de Martigues

c. lips c. lips
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Soutenir, Orienter, Faciliter et Accompagner, c'est la signification de cet acronyme. S.O.FA. est une nouvelle plateforme, lancée par le centre hospitalier de Martigues, sur fonds propres, pour mieux prendre en charge les victimes et mieux coordonner leur parcours

S.O.F.A fait référence au fauteuil confortable et accueillant dans lequel les femmes victimes de violence peuvent désormais s'installer au deuxième étage de l'hôpital de Martigues, au service gynécologie-obstétrique. Un nouveau dispositif qui vise, dans un premier temps, à accueillir et écouter les femmes victimes de violence actuelle ou passée.

C'est Edwige, au secrétariat du planning familial qui est leur première interlocutrice. Elle explique : « J’ai déjà l’habitude d’écouter les femmes qui se présentent ici, il y a parfois des histoires lourdes, confie-t-elle. Je les laisse parler, sans les orienter, sans jugement. J’explique à la dame qu’elle est en sécurité ici, qu’on a tout notre temps, je la laisse raconter pourquoi elle vient me voir, ce qu’elle a vécu avant ou ce qu’elle est en train de vivre. Je peux planifier un rendez-vous avec un professionnel de santé, une sage-femme, un psychologue. S’il y a une urgence, elle peut voir le gynécologue de garde et on peut aussi, à titre exceptionnel, mettre à l’abri la dame en l’hospitalisant. On travaille aussi avec les associations, poursuit Edwige : Solidarité femmes 13 notamment, on peut contacter les assistantes sociales, la police ou l’association d’aide aux victimes, l’Apers, quand la personne souhaite déposer plainte. Elles repartent avec toutes les infos, les numéros nécessaires. » 

L'hôpital de Martigues était déjà en première ligne face à cette problématique de santé publique que sont les violences physiques et/ou sexuelles commises par le conjoint ou ex-conjoint. Les urgences disposent en effet d’une structure d’aide médico judicaire et sont déjà sensibilisées au dépistage des situations de violence, comme l'ensemble du personnel de l'établissement de santé. 

Une permanence le week-end

Avec S.O.F.A, le CHM va un peu plus loin. Il officialise et rend plus visible le partenariat avec les travailleurs sociaux, les psychologues et psychiatres, les associations (Solidarité femmes 13, l'Apers...) et les structures comme la Maison de justice et du droit de Martigues. "Notre but est d’orienter au mieux et assez rapidement les patientes qui ne savent pas où s’adresser ou qui pourront sous prétexte d’une visite médicale à l’hôpital se manifester sans suspicion de la part de leur entourage, souligne Valérie Quay, sage-femme et coordinatrice du pôle femme-enfant. Les femmes peuvent venir spontanément, passer un coup de téléphone, envoyer un mail. Elles sont parfois orientées par un professionnel de santé, par une association, par les urgences aussi, notamment le week-end. » Trois sage-femmes, Clara, Cécile et Sophie, accompagnent les femmes reçues eu sein de cette unité, quand elles en expriment le besoin, dans le cadre d’une grossesse, ou non. Une permanence est assurée le week-end. 

Tout le personnel du service est formé au dépistage des violences, « d’autant que la grossesse est un moment de vulnérabilité, ajoute Nathalie Lavergne, gynécologue et chef de service, durant lequel la parole se libère parce que les femmes ont peur de l’avenir, de passer de couple à famille... » Le deuxième objectif de Sofa sera de sensibiliser les professionnels de santé plus largement, notamment au sein de l’Institut de formation en soins infirmiers, et aussi les jeunes en collège et en lycée. Le centre hospitalier de Martigues est en train d'étudier, avec le commissariat et la police nationale, la possibilité de permettre aux femmes de déposer plainte directement au CHM. 

 

LES INFOS PRATIQUES : 

L'unité S.O.F.A. est située au 2ème étage de l'hôpital de Martigues, au planning familial. Elle propose une permanence téléphonique et physique (avec ou sans rdv) 

•         Lundi et jeudi de 13h30 à 15h30

•         Mardi, Mercredi et Vendredi de 9h à 16h30

•         Samedi et Dimanche de 9h à 17h

Téléphone au 04 42 43 22 00. Mail : vff@ch-martigues.fr

 

3919 : C’est le numéro, gratuit, anonyme et accessible 24h/24 et 7 jours sur 7, pour les femmes victimes de violence. Une plateforme d’écoute, d’information et d’orientation vers les dispositifs d’accompagnement et de prise en charge. En cas de danger immédiat, contactez le 17.  

 

Sur la photo, l'équipe de Sofa, composée de trois sages-femmes : Sophie Alazard, Clara Malterre, et Cécile Bordin et de la secrétaire médicale Edwige Rouhault.