Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Istres: Octobre rose, le cancer du sein, ça n'arrive pas qu'aux autres

  • Santé
  • 23/10/2022 à 16h30
  • 02:27
Istres: Octobre rose, le cancer du sein, ça n'arrive pas qu'aux autres

1/1

Istres: Octobre rose, le cancer du sein, ça n'arrive pas qu'aux autres

S. André S. André
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le Lions club d'Istres a choisi la plage de la Romaniquette pour soutenir la campagne de prévention contre le cancer du sein, Octobre rose, en organisant une matinée de partage et de rencontres, sur le thème de la sensibilisation auprès de femmes de tous les âges

 Christine Casado, participante.
 Véronique Decombis, présidente du Lions club de Istres.
 Jean-Luc Pueyo, médecin généraliste.

Quand on descend le chemin, bordé de pins, qui mène à la plage de la Romaniquette et qu'on entend une trentaine de personnes rigoler, on se dit qu'on s'est trompé d'endroit. Parler de cancer du sein... ça n'a rien d'amusant. Croisant pas mal de personnes habillées de rose, casquettes et tee shirts, on comprend qu'il s'agit bien de la manifestation Octobre rose, et que tous ces gens qui rient ensemble participent à l'une des animations organisées par le Lions club d'Istres, le yoga du rire: " Il y a des ateliers de confort, tout ce qui se rapporte aux soins, au capillaire, à l'énergétique, la diététique, la gestion des émotions pour les malades et les aidants... énumère véronique Decombis, la présidente. Notre axe, cette année, porte sur l'information, l'importance du dépistage, l'importance de prendre le temps de se palper ses seins."

Selon l'institut Paoli-Calmettes, un centre régional de lutte contre le cancer, situé à Marseille, 12 000 femmes ont contracté cette maladie, en 2021: " Cela n'arrive pas qu'à celles qui ont dépassé quarante ans, poursuit Véronique Decombis. Cela peut arriver à des femmes de 25 ans, même à des jeunes filles de 17 ans. Je pense que nous manquons encore d'information et ce, en direction de différents publics. Généralement, on vous informe une fois que vous y êtes confrontée. Il faudrait une campagne permanente."

Une collecte de dons était organisée. L'argent sera reversé à l'institut Paoli-Calmettes afin de participer au financement des programmes novateurs de diagnostics, de soins et de recherche: " La crise sanitaire du Covid a divisé par deux sa récolte de dons réalisée par les associations, explique Gaylor Herold, autre membre du Lions club. Tout le monde connaît ce nom, mais on ne prend pas la mesure de la chance que l'on a, nous Istréens, d'être à proximité d'un tel niveau de performance. Cet institut est l'un des leaders européens, en matière de soins et d'imageries. " En plus de la collecte de ce dimanche, le club fera un don de 5000 euros à l'IPC, qui soigne 45 000 personnes chaque année dans notre région. Il est encore possible d'effectuer un don dans une quinzaines de boutiques du centre-ville d'Istres, dans de jolies boîtes roses ornées de rubans, et des deux têtes de lions du club bienfaiteur. 

Le photographe Eric Escudier a exposé, lors de cette manifestation, une série de clichés sur ce sujet, intitulée 10 pour toutes, que vous pouvez consulter sur sa page Facebook. 

 https://www.institutpaolicalmettes.fr/

Retrouvez en interview la présidente du Lions club d'Istres, Véronique Decombis, Christine Casado qui a traversé l'épreuve du cancer du sein et le médecin généraliste Jean-Luc Pueyo, qui nous explique comment opérer une palpation efficace de sa poitrine.