Temps forts

Étang de Berre. Pas plus de cancers de la vessie qu'ailleurs

  • Santé
  • 10/07/2019 à 17h42
  • 01:06
N. GRIZARD N. GRIZARD
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Nouveau constat pour l'ARS PACA, l'Agence Régionale de santé. Le département des Bouches-du-Rhône compte un nombre important de cancers de la vessie comparé à d'autres départements.

Ce constat fait suite aux inquiétudes des populations vivant à côté de sites industriels. Le territoire du pourtour de l'étang de Berre n'est pas plus concerné qu'ailleurs nous explique le docteur Laurence Pascal de la cellule régionale d'intervention PACA-Corse. "On observe un nombre de cas qui est similaire au nombre de cas attendu" nous explique t'elle. Elle rajoute, "il est le même pour la commune de Port-Saint-Louis, de Fos-sur-Mer ou de Saint-Martin-de-Crau". L'étude va encore se poursuivre sur deux ans pour pouvoir, enfin, analyser les données récoltées. Avant ça, une campagne de sensibilisation va démarrer dès la rentrée pour alerter et informer la population. On notera encore que les cancers de la vessie sont plus nombreux dans le sud-est de Marseille. De plus, cette étude ne permet pas de déterminer les facteurs d'exposition qui pourraient expliquer ce constat. L'observatoire Revela 13 prévoit de se pencher sur la prévalence du tabagisme, reconnu comme facteur de risque dans ce cancer, et sur les polluants retrouvés dans l'air. Pour les deux autres cancers étudiés (rein et leucémie aiguë), Revela 13 n'a pas démontré de surincidence locale significative.