Temps forts

Aix, première ville des Bouches-du-Rhône partenaire du don de sang

  • Santé
  • 14/03/2012 à 13h56
  • 01:41
Convention signée par la ville d'Aix, l'EFS et l'association de don du sang

1/4

Convention signée par la ville d'Aix, l'EFS et l'association de don du sang

Signature de la convention

2/4

Signature de la convention

Don du sang, mode d'emploi

3/4

Don du sang, mode d'emploi

Un aixois vient de donner son sang

4/4

Un aixois vient de donner son sang

O. Ferrandino O. Ferrandino
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Alors que 2 jours de collecte de don de sang sont organisées en lien avec le Rotary,une convention de partenariat a été signée entre la ville,l'association du don du sang et l'Etablissement Français du Sang. Son but: accroître la mobilisation des donneurs

 Docteur Michèle Diallo, responsable de la transfusion à Aix-en-Provence
 Extrait de la signature
C'est un enjeu de santé publique. Aujourd'hui, 600 dons de sang par jour sont effectués en Paca alors qu'il en faudrait 800. L'AP-HM (Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille) consommant énormément de sang, d'autres régions comme la Bretagne et l'Alsace doivent lui venir actuellement en aide. En cause, de nombreuses maladies qui nécessitent une chirurgie ou qui sont soignées et traitées par la transfusion.

En devenant "commune partenaire du don de sang", Aix-en-Provence va permettre d'accompagner l'organisation de collectes mobiles tout au long de l'année. Comme celle notamment organisée hier et aujourd'hui directement à l'Hôtel de Ville car "donner son sang c'est sauver des vies". C'est d'ailleurs l'un des messages phares de l'opération "mon sang pour les autres" organisée en PACA ainsi qu'en Corse. De façon générale, celle-ci rassemble une moyenne de 100 personnes accueillies. Autre point: cette convention permettra également de soutenir la Maison du Don tout nouvellement installée Boulevard Aristide Briand. Mais aussi de sensibiliser les Aixois et les Aixoises à l'importance du don du sang avec une diffusion d'informations pédagogique. Car aujourd'hui, l'Établissement Français du Sang souhaite avant tout "faire du don du sang un acte citoyen car il est encore souvent aujourd'hui un acte à connotation médicale dans de nombreux esprits".

L'objectif est de parvenir à recueillir au moins 10 000 dons de sang, 1200 dons de plasma et 1800 dons de plaquettes par an à Aix-en-Provence. Et, ce, d'ici 2014. Car depuis 2006, l'EFS  doit faire face à une augmentation de plus de 20% des transfusions; l'évolution démographique et l'absence de substitut de transfusion rendant la situation préoccupante. A terme, d'autres villes  des Bouches-du-Rhône devraient également signer cette convention, alors qu'une vingtaine en France l'ont déjà fait.