Temps forts

960 kilomètres en vélo contre le cancer du sein

  • Santé
  • 29/08/2016 à 09h15
  • 01:54
Des cyclistes de Cyclosein lors d'un entrainement en Bourgogne

1/1

Des cyclistes de Cyclosein lors d'un entrainement en Bourgogne

D. Cismondo D. Cismondo
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le 10 septembre, une dizaine de membres de l'association "Cyclosein"partiront de Saint Mitre en vélo. Direction Paris avec comme objectif sensibiliser la population et les pouvoirs publics sur les liens existants entre travail de nuit et cancer du sein.

Ils seront donc une dizaine de membres de l'association "Cyclosein"à prendre le départ ce samedi 10 septembre à 8h30 du gymnase de Saint Mitre les Remparts. Pour les accompagner sur les 20 premiers kilomètres, ce sont plus d'une centaine de cyclistes venus de Martigues, Istres, Port de Bouc ou Miramas qui seront présents. Au total 960 kilomètres à parcourir entre Saint Mitre et Paris pour rencontrer la population et la sensibiliser sur le travail de nuit comme facteur aggravant du cancer du sein.

Un facteur aggravant qui concerne de nombreux métiers, à commencer par les infirmières ou encore les hôtesses de l'air. "Un sujet méconnu et pourtant des études françaises ou étrangères le confirment" selon la présidente de l'association Sylvie Pioli qui ajoute: "le travail de nuit peut augmenter de 30% le risque de cancer du sein" . Un sujet important lorsque l'on sait que 40% des infirmières, par exemple, travaillent de nuit. Un facteur aggravant lié notamment au dérèglement de l'horloge interne qui provoque des perturbations hormonales favorisant l'apparition du cancer du sein..

Après un périple de 15 jours, l'arrivée est prévue à Paris le 25 septembre. Le lendemain des hôtesses de l'air vont accompagner, en courant, nos cyclistes de la gare de Lyon jusqu'au Ministère de la Santé. Une délégation devrait ensuite être reçue au Ministère. L'occasion pour Cyclosein de remettre une pétition demandant une meilleure prise en compte de ce facteur de risque.. l'Association souhaite également que le cancer du sein soit reconnu comme maladie professionnelle pour les femmes travaillant de nuit. Une pétition qui a d'ores et déjà recueilli plus de 5 000 signatures.

A noter enfin que le 02 septembre, l'association Cyclosein organise une conférence sur la prévention du cancer du sein à 18h dans la salle polyvalente de Varage à Saint Mitre les Remparts.

En mai dernier, Sylvie Pioli et Marcel Henry de l'association Cyclosein étaient les invités de l'émission La Revue sur MaritimaTV: cliquez ici