Temps forts

Aix: " dernière ligne droite " pour le PS avant le second tour

Permanence du PS

1/5

Permanence du PS

Réunion à la permanence du PS

2/5

Réunion à la permanence du PS

Jean-David Ciot et Bernard Behra

3/5

Jean-David Ciot et Bernard Behra

Second tour le 6 mai

4/5

Second tour le 6 mai

Permanence du PS aixois

5/5

Permanence du PS aixois

O. Ferrandino O. Ferrandino
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

En début d'après-midi, le PS aixois a tenu une réunion à sa permanence située Cours Sextius. De nombreux élus aixois étaient présents dont Jacques Agopian, Michèle Einaudi ainsi que Jean-David Ciot, premier Secrétaire Fédéral des Bouches-du-Rhône.

 Jean-David Ciot, premier secrétaire fédéral PS des Bouches-du-Rhône
14h. Cours Sextius. Lendemain du premier tour de la présidentielle, l'heure est désormais à la préparation du second tour. Entre midi et deux heures, le PS aixois ainsi que son premier sécrétaire fédéral des Bouches-du-Rhône, Jean-David Ciot se réunissait " pour préparer l'après ". Alors qu'à Aix-en-Provence Nicolas Sarkozy arrive en tête des suffrages exprimés avec 32,81% des voix, il est suivi de François Hollande avec 26,77% des voix.

En revanche, pour Jean-David Ciot, candidat dans la 14ème circonscription, " au regard des résultats à Aix et dans le pays d'Aix, Nicolas Sarkozy s'effondre puisqu'il a perdu entre 5 et 10 points. Sur la totalité des voix de droite de la 14 ème circonscription, celle où je me présente, il a perdu 13 000 voix. Avant l'élection, le rapport droite-gauche était 56%/28% et maintenant il est de 41%/41%. L'arbitrage étant évidemment au Front National". Marine Le Pen rassemblant 14,55% des suffrages exprimés. Et pour Jean-David Ciot, "la droite a perdu 5 points sur cette élection et, nous, nous en avons gagné entre 8 et 10 sur le Pays d'Aix. Donc, il y  a ici aussi un fort effritement du vote de Nicolas Sarkozy et surtout une forte progression du vote de gauche". 

Et pendant, cette réunion "le point a été fait sur un an de campagne ainsi qu'une analyse des résultats. Et c'est d'ailleurs un grand bonheur que François Hollande soit en tête pour tous les militants socialistes qui se battent depuis plus d'un an. Donc on est effectivement sur la dernière ligne droite aujourd'hui". Autre point de cette réunion également: " se préparer à tous les coups possibles de la part d'une droite dure". Pour pouvoir franchir la ligne d' arrivée prévue pour le 6 mai, " du porte à porte va reprendre en vendant les propositions de François Hollande et appeler au grand rassemblement".

Le samedi 28 avril, " un grand rassemblement " aura lieu à la salle des Platanes: " tous les démocrates de toutes les forces de gauche et de toutes les forces écologiques seront là pour appeler à faire barrage à Nicolas Sarkozy et appeler à l'alternance politique à gauche avec François Hollande".