Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Port-Saint-Louis. La Police Municipale en service le 1er octobre

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Réunis en Conseil Municipal hier soir, les élus port-saint-louisiens ont voté à l'unanimité la création d'un poste de brigadier chef, donnant ainsi naissance au service de police municipale, qui officiera avec deux agents dès le 1er octobre.

"La ville a été traversée par d’innombrables séries de cambriolages et j'ai été excédé de la violence avec laquelle nos populations ont été exposées sans que nous ayons les moyens efficaces d'y répondre. Nous avons donc décidé de pouvoir répondre", déclarait hier soir Martial Alvarez, suite à l'intervention de la conseillère d'opposition PCF Annie Stamatiou, qui rappelait quelques minutes plus tôt que son groupe restait défavorable à la création d'une police municipale. "La sécurité des populations est une fonction régalienne de l'État et doit le rester", expliquait-elle. "Quelles missions allez-vous donner aux futurs agents ? [...] Le tout répressif n'est pas la solution et l'emporte souvent sur le vivre-ensemble, la gravité de la situation ne doit pas nous amener à faire des choix qui peuvent altérer la cohésion de notre population". Le maire annoncera ensuite que deux agents municipaux seront en service "sur le terrain" dès le 1er octobre et qu'un service de vidéo-protection sera prochainement déployé sur la commune. "Nous pouvons dénoncer le désengagement de l'État et agir en même temps", ajoutait-il. "Nous mettons en place ce soir un régime indemnitaire nous permettant de rétribuer ces agents, et il se déploiera petit à petit. Nous ferons les économies nécessaires sur le budget pour atteindre l'objectif fixé, qui est de créer du lien social avec la population, et surtout d'éviter de nous retrouver dans l'incapacité de protéger nos concitoyens".
La création du poste de brigadier chef, qui s’accompagnait du remplacement d'autres emplois municipaux, a été votée à l'unanimité.

En vidéo, revivez l'intégralité de l'échange entre Annie Stamatiou et Martial Alavrez.