Temps forts

Martine Vassal élue présidente de la Métropole : suivez la séance en direct

Martine Vassal vient de s'installer à son nouveau poste.

1/2

Martine Vassal vient de s'installer à son nouveau poste.

Jean-Claude Gaudin vivement applaudi par l'hémicycle.

2/2

Jean-Claude Gaudin vivement applaudi par l'hémicycle.

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Maritima Médias déploie un dispositif sans précédent pour vous permettre de suivre cette séance du Conseil de la Métropole en direct du Pharo, à Marseille. Direct, interviews, vidéos... Restez connectés.

 Fraîchement élue Martine Vassal rend hommage à J-C Gaudin à sa manière.
 Extrait de l'allocution du candidat vaincu Marc Poggiale.

11h50 : Fin de la séance. Prochain Conseil le 18 octobre. À suivre : toutes les interviews des élus. Restez avec nous :)

 

11h30 : Jean-Pierre Serrus n'est plus vice-président. Délégué aux transport au cours du mandat de Jean-Claude Gaudin, son bilan n'aura visiblement pas convaincu les conseillers métropolitain, qui ont préféré ce matin confier la vice-présidence à Christian Burle.

 

10h55 : La séance se poursuit avec l'élection des vice-présidents.

 

10h40 : C'est au tour de Marc Poggiale de prendre la parole. "Notre candidature avait pour but de prolonger ce que nous avons dit et proposé depuis 2016, à propos de cette Métropole imposée par le gouvernement, sans projet partagé. Ne l'oublions pas", lance-t-il. "On est dans une impasse aujourd'hui. La situation n'a pas changé. Nous avons dit que nous ne pourrions pas faire plus avec moins et c'est ce qu'il s'est passé. La métropole a remis en cause les projets structurants, comme celui du Val'Tram, et que dire des conseils de territoire qui ont vu leurs budgets diminués d'année en année, jusqu'à à imposer un nivellement par le haut de la fiscalité ou encore la remise en cause de la gratuité des transports scolaires. Cette Métropole souffre d'un manque de moyens, et nous avons la conviction qu'une des clefs pour répondre au fait métropolitain réside dans le recentrage de la Métropole sur ses compéténces essentielles, ce qui exige une évolution de la loi".

10h30 : "Nous entendons, et c'est heureux, car nous le défendions depuis le départ, que vous souhaitez rendre aux maires ce qui leur appartient", annonce pour sa part Stéphane Ravier, conseiller métropolitain FN. "Cela va de soit, dans l’intérêt général et dans celui des habitants de leurs communes, car vous avez réalisé que les maires étaient les mieux placés pour savoir ce que leurs administrés ont besoin, sans faire de caprice financier".

10h18 : Jean David Ciot, président de la fédération PS des Bouches-du-Rhône, est le premier à prendre la parole après la présidente.

"La fusion est pleine d'espoir et je vous remercie de la porter", déclare-t-il. "Nous serons vigilants, parce que nous avons pris le problème à l'envers, notamment sur la question des compétences. Il faut rendre aux communes une grande partie des compétences qui doivent être les leurs, pour qu'elles redeviennent des collectivités de plein droit".

10h10 : Au cours de son discours, Martine Vassal a notamment déclaré qu'il n'y aurait pas de hausse d'impôts jusqu'en 2020, qu'elle travaillerait en concertation avec chaque territoire, et que les compétences de proximités seraient rendues aux maires.
"Tout ne peut pas être géré par l'institution métropolitaine, et je me félicite que le président de la République et le premier ministre aient entendu le message, c'est essentiel si nous voulons une Métropole qui fonctionne efficacement", a-t-elle expliqué.

10h : "Je serai la présidente de tous", déclare Martine Vassal lors de son allocution à la tribune. "Je veillerai à rassembler le plus largement possible avec une volonté de construire une majorité de projets, par delà les clivages". 

9h53 : Martine Vassal est élue présidente de la Métropole Aix-Marseille-Provence avec 181 votes sur les 203 suffrages exprimés. Marc Poggiale ne recueille que 22 voix.

9h50 : 221 conseillers sont présents, le quorum est donc atteint. Seuls deux conseillers sont candidats : Martine Vassal (LR) et Marc Poggiale (PCF)

9h40 : la séance est ouverte par Georges Rosso, maire PCF du Rove, doyen de l'hémicycle métropolitain. Le vote pour la nouvelle présidence et le premier point à l'ordre du jour. "Cette séance fait suite à la démission au poste de président de Jean-Claude Gaudin, dont je veux saluer le travail. Cela me fait bizarre de participer à un vote sans qu'il soit candidat", a-t-il notamment déclaré.

 

Photos de Frédéric Munos