Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Métropole : Rupture consommée entre Sophie Joissains et Martine Vassal

C. AMOUROUX C. AMOUROUX
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Cet après-midi, devant un hémicycle médusé, Sophie Joissains a soudainement annoncé sa démission du poste de deuxième vice-présidente de la métropole. L'élue a ensuite vivement attaqué Martine Vassal l'accusant de "ne pas avoir défendu les communes comme elle aurait dû" notamment face au gouvernement.

Un événement qui n'était pas prévu à l'ordre du jour de ce conseil métropolitain. Après de longs échanges sur l'orientation budgétaire, la maire d'Aix-en-Provence demande tardivement la parole. Ses propos vont vite dériver: durant plusieurs minutes elle va accuser la présidente de la métropole, de mener "un double discours". Objet principal de sa colère : une rencontre entre Martine Vassal et Jean Castex durant laquelle il aurait été question de l'amendement prévoyant la baisse des attributions de compensation, des aides aux communes. Selon Sophie Joissains, la présidente de la métropole n'aurait pas défendu l'intérêt des municipalités du territoire.

Il y aura même un deuxième attaque qui visera cette fois le double mandat de Martine Vassal, également présidente du département. Une double casquette qui "conduit inévitablement à une pression sur les communes", selon la maire d'Aix en Provence qui parlera même de "pression institutionnelle". Elle a annoncé être prête à saisir le tribunal administratif si elle s'estime victime de cette pression.

"Je comprends que vous ayez envie d'une certaine légitimité" (Martine Vassal)

La présidente de la métropole, directement visée, a répondu à Sophie Joissains pendant la séance. Elle a exprimé son respect et son admiration pour Maryse Joissains, la mère de Sophie Joissains et ex-maire d'Aix-en-Provence... elle annonce même lui avoir écrit une lettre: "Je viens de lui écrire à la main parce que j'ai reçu une tonne de courriers signés, soi disant, de madame Maryse Joissains... elle ne doit pas avoir tous les tenants et aboutissants". Martine Vassal a ensuite remis en cause la légitimé de la nouvelle maire d'Aix-en-Provence : "Je comprends que pour vous ce soit très compliqué de prendre sa suite (…) Quand on est élu par le suffrage universel (…) on est pas là madame pour donner des leçons. Alors je comprends que vous ayez envie d'une certaine légitimité. Cette légitimité, le jour où vous serez réélue, là vous pourrez l'avoir". Pour rappel, Sophie Joassains n'a pas été élue maire, elle a succédé à sa mère après que celle-ci ait démissionné pour des raisons de santé.

Ci-dessus un extrait de l'interview de Sophie Joissains à la sortie de l'hémicycle