Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Gaby Charroux dénonce la future réforme de la Métropole

Gaby Charroux

1/1

Gaby Charroux

R. Khayat R. Khayat
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le maire de Martigues et président du Pays de Martigues s'est exprimé dans un communiqué pour exprimer son désaccord avec les dernières décisions gouvernementales.

"Une offre de Gascon". Voilà comment Gaby Charroux, maire de Martigues et président du Pays de Martigues, qualifie la future réforme de la Métropole. Comprenez "une promesse intenable", "une proposition pas sérieuse". Dans son viseur, la suppression des Conseils de territoire annoncée par Jacqueline Gourault. 

Le 25 octobre dernier, la ministre de la Cohésion des territoires, de passage à Marseille pour évoquer la réforme de la Métropole, annonçait le soir même la suppression des Conseils de territoires. Des structures, selon elles, trop contraignantes sur le plan administratif et qui desservent la collectivité de Martine Vassal plus qu'elle ne la fait avancer. 

"Une partie de poker menteur"

"Ce qui est en train de se discuter ressemble à une partie de poker menteur destinée à faire porter la responsabilité de l’échec d’une quelconque évolution positive de la Métropole aux seuls maires et Présidents de territoires", dénonce Gaby Charroux. Selon lui, les Conseils de territoire en charge de "l’eau, l’assainissement, la collecte, le tri des déchets, la crémation de nos défunts, la politique d’aménagement économique dans les zones d’activités par exemple" sont essentiels pour traiter avec efficacité les problématiques de proximité. 

"Nous ne subissons que trop dans ce faux débat, les velléités de contrôle sur la ville de Marseille qui dépassent largement l’intérêt collectif des habitants de l’espace métropolitain, conclut le maire de Martigues. Il faut que nous sortions de cet étau que nous subissons depuis 2016 qui affaiblit les interventions publiques et qui ralentit le développement de nos territoires."