Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Le Pays de Martigues souhaite un dialogue renforcé avec les entreprises pour 2018

Les vœux du Pays de Martigues au monde économique

1/1

Les vœux du Pays de Martigues au monde économique

F. Verpalen F. Verpalen
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Gaby Charroux, président du Conseil de territoire du Pays de Martigues a présenté ce soir ses vœux aux acteurs du monde économique de la ville-centre mais aussi de Port-de-Bouc et de Saint-Mitre-les-Remparts. Une "Maison des entreprises" va être créée.

 Extrait du discours de Gaby Charroux, président du Pays de Martigues
Le Pays de Martigues, en 10 ans, s’est enrichi de 136 entreprises supplémentaires portant le total à 744. Ce qui génère 12 722 emplois. Et même si la filière industrielle est moins porteuse d’emplois que par le passé, elle continue, avec 196 entreprises industrielles, à engendrer plus de 6 000 emplois.
Voilà quelques-uns des chiffres donnés ce soir à la Halle de Martigues par Gaby Charroux.

C'est avec un film portant la candidature de l'étang de Berre au patrimoine mondial de l'Unesco que s'est ouverte la cérémonie, une initiative porteuse de développements économiques. Mais il fut également question de la filière cinéma qui, autour de Provence studios mais aussi de Camping Paradis, ne cesse de se développer. Comme l'activité maritime le long du canal de Caronte et à l'anse Aubran à Port-de-Bouc où le démantèlement de navire sera bientôt à l'ordre du jour.

Et même s'il est élu communiste, le président du Pays de Martigues a tenu à rappeler qu'il aimait l'entreprise lorsqu'elle est créatrice d'emplois et de richesses : "Se profile une année 2018 qui ne nous rassurera pas en tant qu’élus locaux de France et qui nous rassurera encore moins en tant qu’élus locaux de la Métropole Aix-Marseille- Provence. Par contre, les élus locaux que nous sommes continueront à être ambitieux pour le développement de l’économie. D’abord parce que l’économie, dans la conception que j’en ai, n’a d’intérêt que si elle est créatrice d’emplois et de richesses et en tant qu’élu de la population d’une ville qui vient de dépasser les 50 000 habitants et d’un territoire qui s’approche des 90 000, ce qui m’intéresse en premier c’est l’emploi et les richesses qu’il génère.
D’ailleurs, depuis quelques mois, j’ai répondu volontiers à quelques invitations du monde économique pour échanger sur les enjeux, les difficultés et les projets. A chaque fois, j’ai trouvé un écho sinon favorable du moins attentif aux préoccupations que j’avais et surtout aux propositions que je faisais. C’est un signe. Peut-être pas celui d’une osmose entre le monde de l’économie et le monde public avec les valeurs que je représente et que je porte, mais bien une inquiétude partagée et une nécessité de construire un nouveau modèle de projets
."

Parmi ces projets, la création d'une « Maison pour les Entreprises ».Il s’agit d’un pôle entrepreneurial qui rassemblera des acteurs du développement économique, une pépinière et du co-working. Elle devrait naître près du cinéma à Figuerolles à l'horizon 2019.

En vidéo, un extrait du discours de Gaby Charroux