Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Martigues. Les élus condamnent la guerre et les violences

Les élus martégaux réunis ce soir en Conseil Municipal.

1/1

Les élus martégaux réunis ce soir en Conseil Municipal.

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le Conseil Municipal s'est fermement opposé à l'intervention de l'Azerbaïdjan en Arménie et demande à l’État d'engager un milliard d'euros dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

C'est par une ferme condamnation des attaques de l'armée azerbaïdjanaise en Arménie que Gaby Charroux a ouvert le Conseil de ce soir, rappelant dans le même temps son soutien sans faille à la population arménienne de Martigues, comme cela avait déjà été le cas en septembre 2020 pour des faits similaires dans la province dite du « Haut-Karabakh ».

La guerre, il en sera encore question, avec le conflit en Ukraine, et ses répercussions d'ordre économique ; l'opposition ayant fait part à deux reprises de ses inquiétudes concernant le budget à venir. Jean-Luc Di Maria demandera d'abord que les dirigeants d'associations martégales aient à déduire de leurs subventions municipales le coût de l'énergie relatif aux manifestations qu'ils organisent. Avant qu'Emmanuel Fouquart ne souhaite que les frais de missions des élus se voyant confiés des mandats spéciaux soient particulièrement surveillés.
Le maire leur répondra que tous ces acteurs étaient déjà sensibilisés, bien que davantage d'efforts devront être réalisés, sans se priver de revenir sur la hausse de la taxe foncière décidée le mois dernier, qui avait entraînée de vives réactions.

« J'ai vu qu'un nombre important de communes, pour ne pas dire toutes sur le territoire national, y compris la capitale, sont obligées d'augmenter la taxe foncière, explique-t-il. On annonce 50% d'augmentation par-ci, 40% par là, et malgré mon amertume je regarde avec un peu de satisfaction nos 5 points supplémentaires, utilisés par les groupes politiques d'opposition et déplorés par quelques citoyens, qui m'ont écrit pour dire que c'était trop important. Notre augmentation prend aujourd'hui un éclairage particulier en se révélant très modérée ».

Gaby Charroux a par ailleurs annoncé que la facture énergétique de la commune (électricité + gaz) venait de doubler, et que la revalorisation du point d'indice des fonctionnaires, dont il se réjouit, occasionnait tout de même une hausse des coûts de fonctionnement d'environ 2,4 millions d'euros.

Un peu plus tôt, Gérard Frau profitait quant à lui d'une délibération concernant la semaine bouliste (du 21 au 29 janvier 2023) pour souligner l'officialisation d'un quatrième Centre de préparation olympique sur la commune. Après la piscine, la base de voile, et le park BMX, c'est le conservatoire de musique et de danse qui a été retenu pour accueillir les champions internationaux de Break-Dance, discipline nouvellement invitée aux J.O.

Une motion a enfin été votée ce soir pour « l'élimination des violences à l'égard des femmes ». Le Conseil Municipal demande notamment à l’État que le budget dédié à cette lutte soit porté à 1 milliard d'euros, ainsi que la mise en œuvre d'un grand plan d'actions permettant de garantir la protection des victimes, qui prévoit le suivi obligatoire des auteurs au-delà de la sanction pénale, afin d'éviter toute récidive.