Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Conseil Municipal. Un plan de relance pour le commerce local

Interdite au public en raison de la crise sanitaire, la séance était à suivre en direct sur Internet

1/1

Interdite au public en raison de la crise sanitaire, la séance était à suivre en direct sur Internet

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Les élus martégaux réunis ce soir en Conseil Municipal ont voté une série de mesures destinées à soutenir les commerçants fragilisés par la crise sanitaire.

Ce sont, évidement, des mesures qui s'ajoutent à celles déjà prises. N'en déplaise à une certaine voix de l'opposition, la majorité municipale n'a pas attendu la mi-décembre pour soutenir ses commerçants en difficultés. Mais force est de constater que tout ne pourra revenir dans l'ordre d'un coup de baguette magique. C'est pourquoi Martigues multiplie les subventions, en direction de la Fédération des Commerçants, qui les redéploye selon les besoins constatés (y compris aux entrepreneurs non-adhérents).

Ce soir, ce sont 20 000 euros qui ont été débloqués pour financer un poste d'animateur, qui s'ajoute, comme l'a rappelé Gaby Charroux, à l’exonération de la redevance d'occupation du domaine public et des loyers, au prêt « Covid-résistance » d'un montant de 100 000 euros qui a permis avec le concours de la Région d'aider 50 commerçants à hauteur de 7500 euros chacun, ou encore d'un dispositif d'aide complémentaire aux loyers d'une valeur de 50 000 euros.

Mais c'est loin d'être tout, puisqu'une opération intitulée « Consommons local – Consommons martégal » vient d'être lancée et se déroulera jusqu'au mois de mars, avec en point d'orgue les soldes du mois de janvier. Les commerçants martégaux auront à leur disposition des tickets cadeau valant 5, 10 ou 20 euros, qu'ils distribueront à leur guise. Le coût total de l'opération représente un investissement de 150 000 euros.

D'ailleurs les élus ont également décidé ce soir de modifier le calendrier autorisant le repos dominical, pour que le maximum de magasins puissent ouvrir durant cette période, et notamment le 24 janvier.

A noter enfin que Maritima apporte sa pierre à l'édifice dès demain en déployant un car-podium sur la place des Martyrs de 13h à 18h. Des bons d'achats à dépenser dans les commerces du centre-ville seront distribués aux habitants.


Une séance toujours marquée par le soutien financier de la commune, dans tous les autres secteurs de la vie locale. Théâtre, cinéma, associations sportives et centres sociaux vont se voir verser une avance sur subvention représentant 30% de ce qui leur a été versé en 2020.

L'impact de la crise, encore impossible à mesurer, sera, quoi qu'il arrive, étalé sur le budget des cinq années à venir. C'est ce que prévoit le plan gouvernemental pour les dépenses exceptionnelles liées à la gestion du Covid-19, et qui s'élèvent pour le moment à Martigues à 452 000 euros.


Les élus martégaux se sont aussi longuement exprimés autour du projet de Plan de Déplacements Urbains (PDU) de la Métropole Aix-Marseille-Provence, en tenant à faire remonter par leur délibération un certain nombre de remarques. Parmi lesquelles figurent notamment la prise en compte du trafic global, qui apparaît sous-évalué en comparaison d'une étude réalisée par la Dirmed, mais aussi celle du Flux Poids Lourds qui produit contraintes et nuisances sur le territoire martégal. Le souhait de voir émerger un « vrai » plan de déploiement de la pratique du vélo, ou encore le développement de la navette maritime comme véritable moyen de transport en commun, a aussi été formulé.