Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

La « stèle de la discorde » provoque un débat animé à Marignane

La « stèle de la discorde » provoque un débat animé à Marignane

1/1

La « stèle de la discorde » provoque un débat animé à Marignane

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

La réinstallation d'une stèle pour les morts en Algérie était ce soir à l'ordre du jour du conseil municipal de Marignane. « Le débat a été excellent, chacun a pu s'exprimer librement et avec son cœur », a souligné le maire Eric Le Dissès.

« On a des morts à honorer, le monument de Marignane doit exister au regard de nos nombreux rapatriés et les dates proposées ne sont pas sujet à polémique », a expliqué le maire hier soir. Le conseil a fait salle comble, de nombreuses personnes ont été obligées de rester debout, mais ont tenu à assister au débat. Un débat qui a duré plus de 45 minutes uniquement sur ce dossier, pour aboutir finalement sur le vote en faveur de la réinstallation d'une stèle (avec 2 voix contre et 4 abstentions).
Souvenez-vous, cette stèle avait été demandée par l'association Adimad et installée en 2005 par le maire de l'époque Daniel Simonpiéri, puis finalement retirée par le maire actuel Eric Le Dissès (photo 4) en 2008, à la demande de la justice après une polémique sur les dates inscrites. Et justement, Daniel Simonpiéri (photo 5), arrivé en retard hier soir, ne s'est pas privé d'interpeller le maire. « Je m'interroge sur vos motivations », a-t-il déclaré en séance.
Parmi les autres réactions entendues hier soir, l'élue d'opposition communiste Marie Claude Gargani a dénoncé une « stèle à la gloire du colonialisme français en Algérie » et a voté contre. Dans un communiqué, le NPA local estime que le maire rétablit la « stèle de la honte ». Quant au socialiste Vincent Gomez (photo 7), il a lui appelé à l'apaisement lors du conseil.A la fin de la séance, dans le public, partisans et opposants à la stèle n'ont pas hésité à donner leur avis en se rassemblant, en chantant ou encore en agitant des banderoles.

A noter qu'il a par ailleurs été voté une délibération sur la rénovation du centre ville et du centre ancien, ainsi qu'une autre sur l'installation de la vidéo protection.

Ecoutez l'intégralité du débat d'hier soir lors du conseil municipal.
(Photos J-M Darras)