Temps forts

L'OM ouvre son compteur à Guingamp (0-1) mais perd peut-être Gignac

  • OM
  • 23/08/2014 à 18h59
  • 02:37
L'OM ouvre son compteur à Guingamp (0-1) mais perd peut-être Gignac

1/1

L'OM ouvre son compteur à Guingamp (0-1) mais perd peut-être Gignac

K. Attab K. Attab
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Après deux matches sans victoire dans cette saison 2014-2015, l'OM a pris son vrai départ en s'imposant sur la pelouse de Guingamp (0-1). Bielsa et ses joueurs respirent un peu mieux ce soir. Seul point noir la blessure de Gignac...

Un stade du Roudourou plein à craquer, un temps idéal pour la pratique du football, mais beaucoup de pression sur cette équipe de l'OM, qui à la surprise générale, n'avait gagné aucun de ses deux premiers matches de championnat.
Les hommes de Bielsa ont répondu présent, malgré dix minutes un peu difficiles sur le plan défensif, les Olympiens ont peu à peu pris la mesure de leur adversaire du jour, en se créant deux belles occasions dans la première demi-heure, par l'intermédiaire de Thauvin, puis de Payet. Mais à chaque fois soit Samassa, l'immense gardien de Guingamp, soit un peu de maladresse, n'ont pas permis l'ouverture du score de l'OM.
À la pause, le score était donc de 0-0, avec une énorme différence entre les deux équipes en terme de possession de balle, puisque les joueurs « d'El Loco Bielsa » ont fini le premier acte avec plus de 70% de maîtrise du ballon.

André-Pierre Gignac frappe dès le retour des vestiaires

L'OM qui entamait la deuxième période de la meilleure des façons. Une terntaine de secondes après la reprise, après une belle action, Dimitri Payet adressait une belle transversale à destination d'André-Pierre Gignac, légèrement décalé sur le côté droit. APG réussissait le geste parfait, une reprise de volée pied droit, qui ne laissait aucune chance à Samassa.
46ème minute, les Olympiens ouvrent le score pour la première fois de la saison.
Les entrées de Batshuayi et de Barrada donnent une touche offensive différente, en lieu et place de Thauvin et Payet, mais c'est surtout défensivement que les phocéens sont à la peine.
Mandanda connait une chaude alerte dans le dernier quart d'heure lorsqu'il percute Mustapha Yatabaré.
Le gardien de but international touché lors de la dernière journée dans un choc avec ce même Yatabaré qui l'a privé de la Coupe du Monde, met plusieurs minutes pour se remettre, mais plus de peur que de mal.
À sept minutes de la fin, Benjamin Mendy adresse un missile à quelques centimètres du poteau guingampais, alors que juste avant c'est Reynald Lemaitre pour l'EAG qui touchait le haut de la transversale d'un Mandanda spectateur...
La fin de match sera marquée par la sortie inquiétante d'André-Pierre Gignac sur une blessure, semble-t-il anodine.
Les joueurs de Jocelyn Gourvennec essaieront jusqu'au bout d'aller chercher l'égalisation, mais heureusement, la défense a tenu bon.

C'est la première victoire de la saison en championnat pour l'Olympique de Marseille.
Marcelo Bielsa va pouvoir travailler dans un climat un peu plus serein avant la réception de Nice.
Il faudra en savoir plus sur la blessure de Gignac, mais l'essentiel a été fait : la victoire et une place au milieu du tableau de la Ligue 1, un peu plus conforme au standing olympien, même si seulement trois matches ont été disputés.