Temps forts

Salon. Cohésion et partage à l'armée de l'air pour la Warrior Race

  • Loisirs
  • 29/05/2018 à 11h42
  • 01:29
Les équipes doivent s'entraider pour arriver à passer certains obstacles

1/2

Les équipes doivent s'entraider pour arriver à passer certains obstacles

Une quarantaine d'obstacles étaient à franchir

2/2

Une quarantaine d'obstacles étaient à franchir

N. GRIZARD N. GRIZARD
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Une Warrior Race était organisée la semaine dernière sur la base aérienne de Salon-de-Provence. Tous les aviateurs de la base, élèves et cadres, se sont unis pour affronter les 8 km de course entre champs et rivières parsemés d'obstacles.

 Les obstacles de la Warrior Race organisés par la Base aérienne de Salon-de-Provence
 Laura, élève à l'école de l'air et co-organisatrice de la course

Partager, s'entraider et se surpasser, c'est l'objectif de la course organisée sur la base. "C'est une course qui est faite pour que certains obstacles soient impossibles à passer tout seul. C'est le travail d'équipe qui va permettre de passer l'obstacle", nous explique Patrice, adjoint au chef du service des sports de la base. Les équipes, composées de 4 personnes, ont dû escalader des dunes de terre, traverser des tunnels, des rivières ou encore monter à des filets. La cohésion est au cœur de la course. "Le but, c'est la cohésion et l'entraide. Tout le monde est à fond, tout le monde a envie de courir… C'est que du bonheur de voir ça. Quand on voit l'énergie positive qu'il y a ici, c'est génial", nous avoue Laura, élève à l'école de l'air. Elle a coorganisé la course avec ses camarades.

Cette année, des blessés de la défense ont participé à la course dans le but de favoriser la reconstruction par le sport. À l'issue de la course, tous sont épuisés mais heureux d'avoir partagé cette expérience. "Difficile, mais suffisamment pour que ça reste drôle" nous déclare un coureur arrivé premier avec son équipe. Un autre renchérit "c'est dur mais ça fait du bien. C'est intense mais ce qui est sympa c'est qu'il faut passer par équipes et travailler la cohésion, c'est super".

Prochaine édition l'an prochain. Les élèves, cadres et militaires ont pu se remettre sur pied à l'issue de la course en partageant un grand barbecue.