Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Martigues. Avant les colonies, c'est déjà la fête !

  • Loisirs
  • 13/06/2021 à 12h38
  • 02:29
En plus de se renseigner sur son séjour on pouvait fabriquer des bijoux et autres objets décoratifs.

1/1

En plus de se renseigner sur son séjour on pouvait fabriquer des bijoux et autres objets décoratifs.

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

La Ville a innové en ouvrant les jardins du Prieuré aux réunions préparatoires d'avant-départ ; une bouffée d'air ludique et conviviale qui donnait déjà un avant-goût de vacances.

« Nous avions tous besoin d'une journée comme celle-ci, c'est comme un retour à la vie », se réjouit Joëlle Fabre, responsable du service Vacances-loisirs. « Dans cet espace merveilleux, avec des enfants, des couleurs, du bonheur dans les cœurs... Nous voulions une journée hors du commun, un renouveau après tout ce qu'il s'est passé ».

Au milieu des guirlandes de ballons et de drapeaux colorés, des ateliers créatifs se mêlent aux traditionnels stands d'informations installés pour informer les futurs vacanciers, et même un magicien circule, capable de faire apparaître des bonbons entre ses doigts. « C'est un cadre idéal pour préparer son séjour, tous nos partenaires sont présents pour répondre aux questions, des parents, mais surtout de leurs enfants », poursuit-elle. « Le contenu pédagogique et éducatif des colonies n'a pas changé, il est construit sur les valeurs que nous défendons : la citoyenneté, le vive-ensemble, la mixité, la tolérance et le respect ».

Entre deux ajustements de fils de laine, qui feront bientôt un magnifique attrape-rêves, Noémie se remémore avec joie ses précédents voyages. « Cela fait quatre ans qu'elle part et c'est de mieux en mieux chaque année », nous dit Aurélie, sa maman. « Cette fois elle va à Laguiole découvrir les mystères de l'Aubrac, elle a aussi fait Ancelle et l'Ardèche et s'est toujours régalée. L'équipe pédagogique est géniale, ils repartent avec des souvenirs plein la tête et ça leur fait leur jeunesse ».

Un peu plus loin, Lola, 10 ans, s'en va... « Aux Caraïbes ! », confie-t-elle souriante. Alors non, ne l'imaginez pas tout de suite sur un bateau pirate ou sous les cocotiers, l'intitulé de ce séjour est un petit peu trompeur, elle prendra en fait la direction de l'Aveyron pour y faire de la voile, du canoë et des chasses au trésor. « Je suis contente, je pars avec des copains-copines que je connais et je vais m'en faire de nouveaux, la dernière fois au ski on s'est vraiment bien amusés ».

Les quelques places encore disponibles ne tarderont pas à faire des heureux, ils sont déjà 700 à en profiter cette année, avec une prise en charge par la Ville toujours aussi exceptionnelle, puisqu'elle atteint désormais 75% du coût. « Nous utilisons tous les moyens qui nous sont permis pour que tous les enfants qui le souhaitent puissent partir, dans la plus grande mixité possible », explique l'adjointe au maire Annie Kinas, déléguée à l'éducation et à l'enfance. « Le but c'est qu'ils puissent tous avoir accès à 15 jours avec leurs copains, d'aller dehors, de prendre l'air, et vivre leurs vacances normalement après cette période un peu compliquée ».

Cette matinée dans les jardins du prieuré leur en donnait déjà un bel avant-goût, et ils ne tarderont sans doute pas à y revenir, puisque sa bastide deviendra prochainement la Maison de l'Enfant.