Temps forts

Martigues : le Bel Eté et ses sports-douceurs

  • Loisirs
  • 08/07/2020 à 13h50
  • 01:27
Martigues : le Bel Eté et ses sports-douceurs

1/1

Martigues : le Bel Eté et ses sports-douceurs

U. Téchené U. Téchené
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Faut-il se lever tôt pour un réveil musculaire ? A Martigues pas besoin ! 9h30 sur la plage de Ferrières est suffisant pour participer les pieds sur le sable ou dans l'eau à une des séances proposées par la Ville.

 Le bel Eté à Martigues avec le réveil musculaire
 Les explications de Betty Aquilina

C'est dans le programme édité par Martigues où foisonne un tas d'activités pour tout l'été, la plupart gratuites. Plusieurs sports « douceurs » sont proposés : « longe côte », « paddle yoga », « gyrokinésis »... Et aussi « marche aquatique, renforcement musculaire et étirements », le choix du moment sur la plage du centre-ville à Ferrières: « Ce créneau est ouvert à tous les publics, détaille l'éducatrice sportive Betty Aquilina, des plus jeunes aux plus âgés. Nous faisons un peu de renforcement musculaire, de proprioception (travail de l'équilibre – ndlr), l'ensemble en douceur pour un réveil musculaire sur le sable et dans l'eau ».

Pour la première de l'été, ils sont quand même 7 à avoir bravé le Mistral pour bénéficier de l'activité. Caroline Nicolas est venue avec ses 2 fillettes de 8 et 9ans : « ça leur fait faire un peu de sport... et puis sur la plage c'est toujours agréable ». Témoignage corroboré par Roger Sanchez : « C'est une bonne occupation parce qu'on est dehors en bord de mer. Grâce à ces exercices on travaille des muscles qui ne s'étirent pas souvent, c'est bien pour le corps ». Effectivement avec élastiques, anneaux, ballons, tout est une question d'équilibre pour ce réveil musculaire, dans une ambiance largement conviviale et détendue, un sentiment de vacances...

Pour ce réveil musculaire ainsi que d'autres propositions, renseignements au 04 42 44 32 10.

En vidéo les explications de Betty Aquilina, ainsi que le reportage Maritima.