Temps forts

Le "Bel été martégal" : Plus de 200 animations pendant les vacances

  • Loisirs
  • 07/07/2020 à 08h08
  • 02:50
La plage de Ferrières est un haut lieu des animations estivales

1/1

La plage de Ferrières est un haut lieu des animations estivales

c. lips c. lips
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Pas question de s'ennuyer cet été. La Ville de Martigues fait le choix, malgré le contexte sanitaire, de programmer des manifestations culturelles, sportives, gastronomiques... et personne n'est oublié !

 Camille Di Folco, élue adjointe aux événements et aux manifestations

Les services municipaux et les élus ont travaillé d'arrache-pied dans des délais très courts pour faire en sorte que l'été des habitants et des touristes soit rythmé en termes d'animations et de propositions artistiques. L'esprit des "Fadas du monde", le rendez-vous estival initié l'année dernière, va se répandre avec un programme riche et diversifié. 

Treize lieux phare ont été identifiés, dans les quartiers, dans le centre-ville et sur la Côte Bleue aussi, pour répartir équitablement les animations sur l'ensemble du territoire. Il y aura des séances de cinéma en plein air, de la gastronomie avec des ateliers et des repas partagés, de la musique dans la Cour de L'île et des stages de pratique, des spectacles de rue, des expositions de peinture et de photos, des balades, des visites de découverte du patrimoine, de la danse, du sport, des activités nautiques pour les enfants, les ados et les adultes… Cet été fait la part belle à l'étang de Berre avec des initiations au paddle, au paddle yoga, à l'aviron, à la marche "longe côte"... Et tous les jeudis après-midi à partir du 16 juillet, une structure gonflable aquatique va venir s'installer sur la plage de Ferrières pour les petits. 

La gratuité comme choix politique 

« On voulait un été festif et convivial, insiste Camille Di Folco, adjointe en charge des manifestations et des événements. La période de confinement a apporté beaucoup d'isolement, des difficultés financières parfois. C'était important que chacun puisse avoir des vacances et des vacances gratuites, même en restant à Martigues." Contrairement à d'autres villes, Martigues a maintenu ses colos (il reste de la place d'ailleurs) et ses "mini camps", ici ou à Ancelle. Les accueils de loisirs et jardins d'enfants aussi. 

Pour ceux qui restent ici, il y aura de quoi s'occuper tous les jours pendant deux mois. Et la plupart des propositions sont gratuites ! Près de 300 000 euros sont injectés par la Ville dans ce programme. On aura des concerts tous les lundis soirs dans la Cour de L'île, les "mardis des jeunes" au théâtre de verdure, la nocturne des commerçants de Jonquières le mercredi, le jazz dans L'île sur la place de la Libération le jeudi, ou encore les samedis du rire sur le Cours avec du stand up… 

L'accent est mis notamment dans les quartiers, les centres sociaux y sont ouverts tout l'été. Des « comptoirs » sont installés dans l'espace public pour amener la culture au plus près des habitants dans un esprit convivial. Les artistes ont beaucoup souffert pendant cette crise, la Ville de Martigues tenait avec ce « Bel été martégal », non seulement à offrir à ses habitants et aux visiteurs tout un choix d'activités ouvertes à toutes les bourses, mais aussi à soutenir les intermittents du spectacle.

En vidéo, regardez l'interview de l'élue adjointe aux manifestations et aux événements, Camille Di Folco. 

 

DEMANDEZ LE PROGRAMME

Chaque début de semaine, un programme détaillé avec les horaires et les lieux de chaque animation est diffusé et mis en ligne sur le site Internet de la Ville et sur ses réseaux sociaux. 

 

Photo Frédéric Munos