Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Mangas et cosplayers en folie à Istres

  • Loisirs
  • 22/11/2021 à 09h00
  • 02:10
U. Téchené U. Téchené
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Record d'affluence pour la convention « Éternellement Manga ». Pour sa 10ème édition, ce salon porté par l'Espace Pluriel Jeunes n'a jamais aussi bien porté son nom

Si à l'extérieur de la halle polyvalente de Rassuen cosplayers et visiteurs grimés foisonnent en profitant du soleil et de la température clémente, à l'intérieur c'est la ruche. Alita Battle Angel, Ichigo Kurosaki, Merida ou Toga Himiko, personnages issus des mangas, univers Disney ou autres côtoient parents, ados et enfants dans les allées bordées de stands. Certains visiteurs se font photographier dans les bras de Dark Vador ou Goldorak, d'autres jouent sur des consoles vidéo, manipulent des sabres ou s'exercent au pinceau pour toucher l'art de l'idéogramme japonais. Vente de tee-shirts ou de cartes Pokemon, exposition de figurines, il y en a pour tous les goûts et tous les âges. De Jean-Philippe et sa fille Sarah arrêtés devant les Chevaliers du Zodiaque, difficile de savoir qui a entraîné l'autre dans ce salon, « un peu les 2, répond le papa venu de Saint-Chamas, j'étais fan de ce dessin animé et je le fais partager à mes enfants ». Propos confirmé par Davy et Juan Carlos, collectionneurs endurcis presque quadras, qui exposent ces figurines dans des dioramas de leurs compositions : « Les enfants ont des mangas bien précis, explique Davy, et les papas cherchent aussi des symboles de leur génération à faire partager», « Un moyen de s'évader aussi, ajoute Juan ».

Sur la scène, des défilés cosplays se succèdent, avec concours à la clé face au jury et aux nombreux spectateurs - les chaises ne sont pas assez nombreuses. Toga Himiko, personnage issue du manga "My Hero Academia" avec ses yeux verts fluo et ses dents "monstrueuse" descend des planches: « En fait on va jouer le personnage. Puis on va se balader dans le salon, l'idée est de rencontrer d'autres cosplays, d'échanger, de s'évader ». "S'évader", décidément le maître-mot dans cette convention : « Plus j'en fais et mieux je me sens, raconte la cosplayeuse Alita Battle Angel venue de Marseille, c'est un autre monde donc on s'évade d'autant mieux ». Si beaucoup de cosplayers s'inspirent d'univers existants, d'autres s'inventent des personnages très personnels, tel Damien alias Stalhrim. Avec son épée fictive quasiment aussi grande que lui, ses vêtements en cuir, son crane rasé et sa barbe à la "ZZ Top", il s'est créé un mix entre viking et Heroic Fantasy ; et pour ce faire, il a tout fabriqué lui-même, ce qui est assez bluffant.

"Éternellement manga" a réuni plus de 1800 visiteurs dans la journée, record battu pour cette 10ème Convention organisée par l'Espace Pluriel Jeunes. En vidéo le reportage de Maritima TV.