Temps forts

Mud Day 2016 : le parcours d'un débutant... pas très motivé.

  • Loisirs
  • 13/04/2016 à 16h15
  • 05:10
MUD DAY AIX 2016

1/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

2/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

3/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

4/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

5/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

6/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

7/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

8/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

9/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

10/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

11/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

12/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

13/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

14/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

15/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

16/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

17/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

18/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

19/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

20/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

21/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

22/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

23/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

24/25

MUD DAY AIX 2016

MUD DAY AIX 2016

25/25

MUD DAY AIX 2016

D. Moisson D. Moisson
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le Mud Day 2016 Pays d'Aix est terminé mais Maritima a testé pour vous ce challenge sportif pas comme les autres. Bienvenue dans la boue, le Mud Day c'est par ici !

Prenez un garçon de (presque) 42 ans, 1m70, 64 kilos, plus habile avec un ordinateur qu'avec des haltères et qui, par faute de temps, ne fait plus de sport depuis 3 mois.

Laissez-le se faire inscrire par un collègue de travail pour une compétition sportive.
Ajoutez (beaucoup) de boue et vous obtiendrez ma première participation au Mud Day.

C'est en quelque sorte mon histoire pour cette aventure sportive hors du commun.

Mettre à l'épreuve ses performances mentales et physiques.

Samedi 9 avril 2016.
Le réveil est dur, la nuit a été cauchemardesque à cause de 2 mots : Mud Day !

Pas de grasse matinée en perspective puisque le rassemblement de notre équipe est prévu dés 9h00 à Martigues. Notre objectif : direction les rives du lac de Peyrolles pour franchir les 22 obstacles sur 13 kms de la nouvelle édition du Mud Day, ce parcours du combattant " nouvelle génération " pour adultes en recherche de sensations fortes.

Après quelques embouteillages dus aux 8000 participants attendus, nous arrivons dans l'effervescence du Mud Guys Village.
Ici l'excitation des uns et des autres est palpable, la plupart sont venus en équipe , entre amis, collègues de travail ou en famille.

Cette année, un Mud Day Kids est également proposé aux enfants, une idée originale pour une manifestation qui se veut également familiale.

Après avoir récupéré dossard et tatouages éphémères, un changement de tenue s'impose car le temps défile.

Il est l'heure d'un entrainement de 20 mn version "commando" sur fond de cris fédérateurs : " De la boue, la boue, la boue ! ".
C'est intensif, collégial et... épuisant !

La course n'a pas encore commencé et je suis déjà fatigué.

Le cœur emballé et les muscles tendus, j'hésite toujours... " on y va ou pas " ? Pourtant l'esprit d'équipe est le plus fort.
C'est à midi pile que nous partons en équipe pour découvrir et affronter le parcours inconnu.
Dix minutes après notre départ les premiers obstacles apparaissent... des pyramides de pailles à escalader. De nombreuses pyramides.Je le dis tout fort : " si le parcours se limite à de la paille, c'est parfait ! ".
Mais quelques kilomètres plus loin je déchante lorsque j’aperçois le Mud Bath. Une eau boueuse avec obstacles qui oblige une immersion totale à 2 reprises.
Impossible de reculer car une fois de plus l'esprit d'équipe l'emporte.
J'en ressors dégoulinant et rafraichit et ce n'est que le début car le durée de notre Mud Day va durer pas moins de 3h15 !

Le froid s'installe rapidement sur chaque membre de mon corps car malgré quelques éclaircies, le vent est constant.

On court, on trottine, on marche.

Notre équipe ne recherche pas à réaliser " un contre la montre " mais plutôt à mettre à l'épreuve ses performances mentales et physiques.

Les obstacles se succèdent, des palissades de bois à franchir mains nues (et pleines de boue), des échelles de tractions,avec atterrissage (inévitables pour moi) dans une piscine de boue...
La fatigue s'installe, les muscles se font douloureux mais le mental reste présent.
On tente de passer en équilibre sur des poutres glissantes, on rampe sous des fils barbelés, on porte des seaux remplis de sable.


Bain à 2° et décharges électriques.


Épuisé mais toujours motivé après plus de 2 heures de parcours, je découvre l'épreuve impressionnante" Where's my countryman ".

Des collines de boue épaisse escaladées par une horde de participants agglutinés les uns aux autres et essayant de s'entraider pour ne pas se retrouver coincé et enlisé.
Les visages sont méconnaissables et feraient même penser à des zombies tout droit sortis de " The Walking dead ".
La tension est à son maximum mais la bonne humeur également.

La course continue. Après avoir nagé dans une rivière, je suis transi de froid mais l'envie d'arriver au terme du parcours reste le plus fort.

Le village " Mud Guys " apparait enfin, ce qui signifie également : ligne d'arrivée !

Mais avant de la franchir il reste 2 ultimes épreuves : une immersion totale dans un bain glacé à 2° et le franchissement d'un passage de fils électriques, histoire de proposer une avalanche de décharges piquantes à souhait !

Ouf, le Mud Day 2016 est terminé.

Tel un véritable athlète, une médaille m'est décernée avec un t-shirt souvenir et un rafraichissement mérité.

L'équipe entière se regarde et se soutient, fière d'avoir pu affronter cette course d'un nouveau genre.

Depuis, ma femme et ma fille me considèrent comme un véritable super-héros (boueux) ! C'est donc décidé, en 2017 je retourne affronter le Mud Day... déguisé en Spiderman (ça m'aidera peut-être à franchir plus facilement les obstacles, car un héros n'a jamais peur... enfin, c'est ce qu'on dit).

L'info en plus :

Envie de participer à ce challenge sportif ? Rendez-vous le 22 mai prochain à Nice !
Info et resa : the mud day

Remerciements :

A J-M Darras, pour son coaching et sa motivation inébranlable.
A Jean-Paul et Marion pour leur super esprit d'équipe.

Aux photographes : David Da Silva et Sébastien Danesi.

Aux organisateurs de la manifestation pour l'accueil.

(© Davy Moisson – Maritima médias)