Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Élections législatives. Suivez le second tour minute par minute

Élections législatives. Suivez le second tour minute par minute

1/1

Élections législatives. Suivez le second tour minute par minute

c. lips c. lips
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Ce soir Maritima Médias vous propose une soirée spéciale élections avec tous les résultats et les commentaires sur l'ensemble du département. Guillaume Blardone et Didier Gesualdi présentent une soirée en direct sur Maritima Radio, Maritima TV ainsi que sur le site Maritima.info et sur Facebook. Suivez le live texte ici, minute par minute

21h52 : la soirée électorale en direct sur Maritima se termine. Retrouvez toutes les réactions vidéo sur notre site, dans les journaux de Maritima radio demain matin et dans le JT de Maritima TV demain soir. Merci à vous de nous avoir suivis. 

21h36, Pierre Dharréville se rend sur le plateau de Maritima : "C'est une grande joie de résister à la poussée national du RN. Il y a de la colère, de l'inquiétude dans notre pays. Ici, on a choisi l'espoir. Je n'ai jamais cessé d'être au rendez-vous des batailles et des difficultés des habitants du territoire. J'ai eu la prétention d'être utile ces 5 dernières années. Je vais continuer. Ces résultats, la poussée du RN, c'est le résultat de 5 années de "macronisme". La crise politique résulte de cet horizon libéral. Il faut remettre en cause ces choix politiques et nos institutions aussi. Moi je défendrai l'étang de Berre, cela a été possible avec Eric Diard, pour qui j'ai du respect. Je suis triste pour lui. Les députés RN ces 5 dernières années, à quoi ont-ils servi? Ces gens ont un projet désastreux pour notre pays. Je ne confonds pas les élus RN et les habitants. J'ai été et je serai le député de tous et de toutes pour faire valoir leurs droits et la justice sociale." 

21h28 : Léo Purguette, président du quotidien la Marseillaise : "De la colère et de l'indifférence. L'abstention est très importante alors que les enjeux étaient très importants aussi. Il y avait la possibilité de faire gagner la gauche, mais les électeurs ne se sont pas assez mobilisés. Le président va se tourner vers le bloc LR pour avoir une majorité qui tient la route. S'il n'y arrive pas, il risque d'y avoir une paralysie de nos institutions. C'est une belle victoire pour Pierre Dharréville. Il est le seul à tenir bon face au RN." 

21h27 : La réaction de Benoît Payan, le maire de Marseille, face à la percée du RN au niveau national : "C'est un coup de tonnerre politique qui frappe des institutions à bout de souffle." 

21h22 : Premières infos depuis Marseille. Seuls 4 bureaux sur 72 dépouillés dans la première circonscription. La candidate RN serait en tête.

21h18 : Jean-Marc Zulesi prend la parole, il vient de battre son adversaire du RN avec 6 points d'écart dans la 8ème : "Pas de triomphalisme dans mes propos. Les résultats posent questions. Vous savez que je suis très proche d'Éric Diard et j'ai une pensée particulière pour lui. "

21h09 : Gaby Charroux, le maire de Martigues, réagit en direct : "C'est une très grande satisfaction de conserver Pierre Dharréville dans une circonscription où, historiquement, il y a une tradition à gauche dans notre circonscription. Le RN performe à Fos et Saint-Mitre notamment et de quelques voix à Istres. Cela doit nous interroger au niveau national, entre 80 et 95 sièges au niveau de l'assemblée pour le RN. Ces électeurs du RN ne sont pas forcément racistes, ils disent qu'ils n'accèdent pas à une vie digne, qui ont du mal à travailler, se loger... J'ai peur que le président droitise sa politique. Il faut au contraire une autre politique. On doit continuer à se rassembler à gauche. Les électeurs de gauche l'attendaient ce rassemblement."

21h05 : Jean-Marc Zulesi repasse dans la 8ème circonscription avec 53.17%. 

21h : Jérémy Bacchi, sénateur communiste du département est invité sur le plateau : "Il semblerait que le président ait une courte majorité en additionnant les sièges des LR et de la majorité présidentielle. C'est un revers sans précédent pour un président de la République. Le score du RN nous inquiète. Dans le département ça doit nous préoccuper. Le rôle de la gauche : s'organiser pour faire monter le rapport de force, contre la réforme des retraites notamment. Quant à Pierre Dharréville, avec la poussée du RN, c'était pas écrit d'avance que l'on remporte la circo avec 4 points d'avance." 

20h56 : Dans la 16ème ça bascule avec l'élection du candidat RN, Emmanuel Tâche de la Pagerie. C'est la circonscription de Miramas notamment. 

20h54 : Les projections nationales : entre 170 et 195 sièges pour la Nupes, entre 80 et 95 pour le RN. 

20h45 : Pierre Dharréville, qui vient de gagner la 13ème, s'exprime : "C'est une grande joie. On a résisté à la poussée du RN. Nous avons fait le choix de l'humain et je continuerai à mener le travail que j'ai déjà accompli à l'assemblé national. Mettre à l'ordre du jour le progrès social, écologique, démocratique."

20h43 : Loïc Gachon, maire de Vitrolles réagit. "La 12ème tombe aux mains du RN. On savait que ce deuxième tour serait très compliqué. C'est une déception, mais c'était prévisible. Il y a une poussée RN au niveau national qui a été sous-estimée. A gauche on a focalisé sur la bataille contre la majorité présidentielle. On n'a pas assez musclé notre combat de valeurs face au RN."

20h38. Emmanuel Fouquart s'exprime au micro de Jean-Michel Darras : "C'est une très courte défaite. Je suis satisfait du résultat. Je remercie les électeurs qui se sont mobilisés et les militants. Je me satisfait des résultats à Istres. On a jamais été aussi proches de la victoire. Ça va nous permettre de progresser dans l'avenir. Au niveau national, on attend encore les résultats des grosses villes mais très heureux de ce futur groupe à l'assemblée nationale".  

20h36 : Sur la 8ème circonscription, même s'il reste encore un bureau de vote à dépouiller. Jean-Marc Zulesi serait réélu avec 53.2% des suffrages.  

20h32 : Éric Diard, qui vient de perdre de la 12ème circonscription est interviewé par Cédric Lombard. "Le front républicain a marché, dans une ville comme Vitrolles. Malheureusement la vague RN est énorme sur toute le territoire. Les Français n'ont pas voté pour des élus de territoire, mais pour sanctionner le début de mandat d'Emmanuel Macron qui n'aura pas la majorité à l'assemblée nationale. Face à cette vague politique, c'était difficile de résister. Ce que je regrette, c'est que le plafond du verre face au Rassemblement national soit brisé

20h25 : Christophe Castaner, patron des députés LERM battu dans sa circonscription des Alpes de Hautes Provence. 

20h23 : Le RN n'aura pas la 13ème circonscription. Au QG d'Emmanuel Fouquart, les militants estiment avoir mené un beau combat et une belle campagne. "On est satisfait des bons résultats nationaux pour le RN", déclare le candidat. 

20h21 : Le maire de Martigues, Gaby Charroux, est en train de donner les résultats définitifs pour Martigues. Pierre Dharréville vient d'arriver à l'Hôtel de Ville. 

20h20 : à Istres. Emmanuel Fouquart : 51.27% arrive en tête, à quelques voix près... 

20h17 : On reste dans la 12ème circonscription avec Marignane. Eric Diard est pour l'instant en grande difficulté. "On ne se fait gère d'illusion dans son camp", estime Cédric Lombard, notre reporter à Sausset-les-Pins, devant la salle des arts. On attend encore les chiffres de Vitrolles. Vraisemblablement la 12ème circonscription va basculer RN. 

20h12. A Vitrolles : le report de voix de la Nupes a fonctionné. On est très proches des définitifs. Franck Allisio obtient 51%, 49% pour Diard. 

20h10 : Au niveau national, pas de vague, mais une majorité relative pour le parti d'Emmanuel Macron. Les républicains tirent leur épingle du jeu. La Nupes devient la principale force d'opposition. 

20h08. Emmanuel Fouquart attend toujours les résultats officiels. On sait qu'il est en tête à Fos. Sur Istres, ça a l'air indécis. Pour l'instant le candidat RN ne s'annonce pas perdant, selon Jean-Michel Darras, notre reporter 

20h07 : le RN serait en tête à Saint-Victoret et Châteauneuf. 

20h05 : dans la 13ème. Pierre Dharréville sort difficilement en tête à Martigues et Port-st-Louis. 52 ou 53% des voix à priori pour le député sortant sur l'ensemble de la circonscription. "Il est à mon sens réélu", avance Didier Gesualdi. 

20h02 : 1214 voix de retard pour le député sortant Éric Diard à Marignane. 

20h : Premiers résultats. A Port Saint-Louis, on a plutôt voté pour Pierre Dharreville, c'est très serré pour Eric Diard et Franck Allisio dans la 12ème.  

19h58 : Direction la 13ème circonscription des Bouches-du-Rhône avec notre reporter Gwladys Saucerotte. "Le taux d'abstention reste élevé, 52%. A l'Hôtel de ville, c'est noir de monde. On commence à installer les micros pour la prise de parole du maire, Gaby Charroux, et beaucoup de sourires sur les visages."

19h53 : "le Rassemblement national devrait avoir un groupe important ce soir à l'assemblée", estime Didier Gesualdi. 

19h45, Guillaume Blardone et Didier Gesualdi prennent l'antenne. On va suivre de près les trois députés sortants : Pierre Dharréville sur la 13ème, Éric Diard dans la 12ème et Jean-Marc Zulesi dans la 8ème. Tous trois opposés au Rassemblement national. 

 

Voici les premiers taux de participation, ville par ville : 

Martigues : 45.14%

Vitrolles : 39.17%

Miramas : 42.17%

Port-Saint-Louis du Rhône : 45.06%

Berre l'étang : 39.65%

Istres : 47.63% 

Fos-sur-Mer : 39.62%

Saint-Mitre les Remparts : 47.08%